Candidat, Emmanuel Macron dérange à gauche comme à droite

Avec sa candidature à la présidentielle 2017, Emmanuel Macron veut bousculer le paysage politique à gauche comme à droite. Les réactions sont sans indulgence.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron a mis fin à un faux suspense. Dans un lieu symbolique, un centre d'apprentissage de Bobigny, il annonce sa candidature à la présidentielle. Une décision "irrévocable" pour l'ancien ministre de l'Économie, même si François Hollande se lance dans quelques semaines. "Quand on prend ce type de décision, avec ce qu'elles emportent de gravité pour le pays compte tenu du moment que nous vivons et sur le plan personnel, c'est une décision qui est mûrement réfléchie et en aucun une décision provisoire", a déclaré Emmanuel Macron.

Il doit trouver 500 parrainages

Depuis Marrakech où il était en déplacement pour la COP22, le chef de l'État s'est refusé à tout commentaire. C'est donc Manuel Valls qui s'est chargé de faire la leçon à son ancien ministre : "L'exercice du pouvoir, c'est une éthique de responsabilité, c'est savoir tenir bon, c'est avoir le sens de l'intérêt général, le sens du collectif". Cette candidature pourrait également bien perturber le favori de la primaire à droite, Alain Juppé. Emmanuel Macron va devoir maintenant trouver 500 parrainages et financer sa campagne.

Le JT
Les autres sujets du JT