Emmanuel Macron : ses réponses aux Français

Après cinq mois de crise, Emmanuel Macron fait face à 300 journalistes jeudi 25 avril. Le président de la République a défini quatre orientations.

France 3

Emmanuel Macron veut tirer le bilan de cinq mois de crise et trois mois de grand débat. Jeudi 25 avril, le président de la République répond aux questions de 300 journalistes depuis l'Élysée, à Paris. "Je ne veux pas que les dérives de quelques-uns occultent les justes revendications portées à l'origine de ce mouvement", a indiqué le chef de l'État à propos des "gilets jaunes" dans un discours en préambule. S'il concède une colère parfois justifiée, Emmanuel Macron estime ne pas avoir fait fausse route depuis le début de son quinquennat.

Le local au cœur du dispositif démocratique

Il veut remettre les élus locaux et nationaux au cœur du dispositif démocratique. Le nombre de parlementaires et le cumul de mandats dans le temps seront revus à la baisse. En revanche, le président écarte l'option de RIC (référendum d'initiative citoyenne). En matière de fiscalité, le chef de l'État maintient la suppression de l'ISF, mais promet une baisse d'impôt pour ceux qui travaillent. "Au 1er janvier prochain, je souhaite que nous réindexions les retraites de moins de 2000 €", a-t-il annoncé. Écologie, laïcité, société...Emmanuel Macron poursuit sa conférence en abordant des sujets transversaux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron donne une conférence de presse à l\'Elysée (Paris), le 25 avril 2019.
Emmanuel Macron donne une conférence de presse à l'Elysée (Paris), le 25 avril 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)