Emmanuel Macron : que pensent les retraités et le monde rural de son interview ?

Durant sa dernière interview télévisée, le chef de l'État souhaitait notamment rassurer les retraités et le monde rural. Comment ses déclarations du jeudi 12 avril ont-elles été perçues ? Reportage à Sainpuits, une commune de l'Yonne.

Le petit village bourguignon de Sainpuits (Yonne) se sent un peu isolé, parfois presque oublié. Ses habitants ont écouté l'interview du président de la République ce jeudi 12 avril, sans se faire trop d'illusions. "Je n'attends rien. Je trouve que ce qui a été acté pour nos retraites est inadmissible", commente une femme. Comme un quart de la population de la commune, cette dernière est à la retraite. Avec l'augmentation de la CSG, elle va perdre plusieurs centaines d'euros par an.

Les inquiétudes persistent

Ce midi, le chef de l'État a affirmé qu'il ne prenait pas les retraités pour un portefeuille, et a tenu à les remercier pour leurs efforts. Mais les inquiétudes persistent dans cette petite commune de l'Yonne. Dans le département, la limitation à 80 km/h, en test depuis plusieurs mois, suscite également la grogne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et Jean-Pierre Pernault à Bert\'huis (Orne), le 12 avril 2018.
Emmanuel Macron et Jean-Pierre Pernault à Bert'huis (Orne), le 12 avril 2018. (MAXPPP)