Emmanuel Macron prononcera un discours devant le Congrès américain lors de sa visite des 24 et 25 avril

"La France est non seulement notre plus ancien allié, mais l'un de nos plus proches", a déclaré le président de la Chambre des représentants. 

Emmanuel Macron et Donald Trump lors de leur rencontre à New York, le 18 septembre 2017.
Emmanuel Macron et Donald Trump lors de leur rencontre à New York, le 18 septembre 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Seul François Hollande n'avait pas eu le droit à cet honneur. Emmanuel Macron prononcera un discours devant les élus du Congrès américain le 25 avril lors de sa visite d'Etat à Washington (Etats-Unis), a annoncé le président de la Chambre des représentants, mercredi 21 mars.

"La France est non seulement notre plus ancien allié, mais l'un de nos plus proches", a déclaré Paul Ryan dans un communiqué. "Il s'agit d'une occasion spéciale pour approfondir la relation historique entre nos pays et réaffirmer notre engagement à vaincre le terrorisme dans nos pays et dans le monde. J'ai hâte d'accueillir le président Macron au Capitole des Etats-Unis lors d'une session conjointe du Congrès le 25 avril", a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron se rendra en visite d'Etat les 24 et 25 avril à l'invitation du président Donald Trump, qui le recevra le 24 à la Maison Blanche. Mais un discours au Congrès n'avait dans un premier temps pas été annoncé. Tous les présidents de la Ve République, à l'exception de François Hollande, se sont exprimés devant le Congrès américain, un honneur réservé aux alliés proches des Etats-Unis. Valéry Giscard d'Estaing, en 1976, s'était exprimé en anglais.