Emmanuel Macron promet à nouveau une "loi de simplification massive" pour les entreprises

Le président de la République a expliqué vendredi vouloir "raccourcir les délais" mais aussi "inverser la charge de la preuve" : au lieu de chercher "à travers le maquis des lois, ce qui n'est pas interdit", "se dire que tout ce qui n'est pas explicitement interdit devient autorisé". "
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Emmanuel Macron, lors de la traditionnelle galette des rois à l'Elysée, le 5 janvier 2024. (TERESA SUAREZ / AFP)

Emmanuel Macron a réaffirmé, vendredi 5 janvier, sa promesse d'une "simplification massive" pour "tous les secteurs économiques". "Nous allons lancer, suite à la consultation de fin d'année, un travail massif (...) en particulier [pour] les artisans, les commerçants et le monde agricole", a dit le chef de l'Etat lors de la traditionnelle galette de l'Elysée, en présence de nombreux boulangers.

Le président de la République a "demandé au gouvernement" une loi en ce sens. Elle vise à "retrouver un peu la philosophie" de la loi Macron de 2015, qui avait déjà pour objectif de "libérer l'économie".

"Une France de 'faiseurs'"

Emmanuel Macron souhaite "raccourcir les délais" mais aussi "inverser la charge de la preuve". Ainsi, au lieu de chercher "à travers le maquis des lois, ce qui n'est pas interdit", "se dire que tout ce qui n'est pas explicitement interdit devient autorisé". "On a besoin d'une France de 'faiseurs'", a-t-il encore plaidé.

L'objectif est similaire sur le terrain de l'emploi, avec, ce premier semestre, "un deuxième train de simplification des règles dans le monde du travail pour faciliter là aussi la création d'emplois dans tous les secteurs". Emmanuel Macron a de nouveau mentionné sa "bataille pour le plein-emploi", et ce, alors que sa promesse phare du second quinquennat est confrontée à une courbe du chômage qui toussote.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.