Emmanuel Macron giflé : pacifier la France, son défi politique

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Emmanuel Macron giflé : pacifier la France, un défi politique
franceinfo
Article rédigé par
G. Daret - franceinfo
France Télévisions

Emmanuel Macron a été giflé par un jeune homme mardi 8 juin dans la Drôme, à un an de la présidentielle. Une violence et un climat délétère, qui n'augurent rien de bon pour la campagne électorale.

Ça montre clairement le défi politique considérable auquel Emmanuel Macron va être confronté dans les mois à venir. Soit le président parvient à incarner le rôle de pacificateur, quelqu'un qui sera vu comme le rempart à cette violence, capable de la canaliser, porteur d'une France unie par-delà ses différences et ses difficultés. La clef, c'est d'apparaître comme quelqu'un capable de rassembler la France. S'il y parvient dans ce climat, ce sera un atout considérable pour être réélu en 2022.

Soit rassembleur, soit diviseur

Si en revanche sa politique est jugée injuste, sa personnalité déplaît, son projet divise, qu'il est vu comme le candidat présidentiel d'une France face à une autre, ce sera beaucoup plus difficile. Il va prendre le risque d'être durablement et profondément associé à ce climat. Le risque politique pour lui, c'est que les Français jugent que pour tourner la page de ces tensions, il faut également tourner la page d'Emmanuel Macron, conclut Guillaume Daret, journaliste de France Télévisions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.