Emmanuel Macron giflé lors d'un bain de foule dans la Drôme

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Emmanuel Macron giflé lors d'un bain de foule dans la Drôme
franceinfo
Article rédigé par
J. Neny, J. Wittenberg, A. Exposito, O. Darmostoupe, T. Germain, O. Sauvayre - franceinfo
France Télévisions

Un homme de 28 ans a giflé Emmanuel Macron mardi 8 juin à Tain-l'Hermitage (Drôme) en criant un slogan royaliste. Deux hommes ont été arrêtés. La classe politique est indignée.

En visite à Tain-l'Hermitage (Drôme), Emmanuel Macron s'élance pour saluer des personnes derrière une barrière lorsqu'un homme lui saisit le bras et le gifle. Juste avant son geste, l'agresseur s'exclame "Montjoie, Saint-Denis, à bas la Macronie !", un slogan utilisé par des partisans royalistes d'extrême droite. "Je vais toujours au contact, à portée d'engueulades, et j'y tiens. La bêtise et la violence non !", a réagi Emmanuel Macron, qui a poursuivi son programme à Valence, avec un dispositif de sécurité renforcé.

"Sursaut républicain"

De Xavier Bertrand à Marine Le Pen, l'ensemble de la classe politique a aussitôt condamné ce geste. "Je condamne fermement l'agression physique intolérable qui a visé le président de la République", a déclaré Marine Le Pen. "Cette fois-ci, vous commencez à comprendre que les violents passent à l'acte ? Je suis solidaire du président", a tweeté Jean-Luc Mélenchon. Le Premier ministre, Jean Castex, a lui aussi dénoncé ce geste à l'Assemblée nationale : "J'en appelle à un sursaut républicain", a-t-il déclaré devant les députés. L'agresseur du président et l'homme qui l'accompagnait ont été placés en garde à vue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.