Emmanuel Macron giflé : "Il faut respecter les fonctions dans la République et je ne lâcherai jamais ce combat", réagit le chef de l'Etat

Le président de la République, giflé mardi par un homme lors d'un déplacement dans la Drôme, a dénoncé, dans un entretien au "Dauphiné libéré", des "faits isolés" commis par des "individus ultraviolents".

Le chef de l\'Etat, Emmanuel Macron, le 8 juin 2021 lors d\'une visite à Tain-L\'Hermitage, dans la Drôme.
Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, le 8 juin 2021 lors d'une visite à Tain-L'Hermitage, dans la Drôme. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Emmanuel Macron a réagi. Quelques heures après avoir été giflé par un individu, mardi 8 juin lors d'un déplacement à Tain-l'Hermitage (Drôme), le chef de l'Etat a condamné fermement cette aggression. "Il faut respecter les fonctions dans la République et je ne lâcherai jamais ce combat", a-t-il expliqué dans un entretien au Dauphiné libéré. Il y dénonce des "faits isolés" commis par des "individus ultraviolents". Ce direct est terminé.

 Jean Castex appelle à un "sursaut républicain". La politique, ça ne peut en aucun cas être la violence, l'agression verbale, et encore moins l'agression physique", a déclaré le Premier ministre à l'Assemblée nationale, mardi. L'agression dont a été victime le chef de l'Etat a été vivement condamnée par de nombreux responsables politiques.

Une agression en marge d'un déplacement. Un homme a giflé Emmanuel Macron alors que ce dernier s'approchait des quelques personnes présentes à la sortie du lycée hôtelier de Tain-L'Hermitage pour les saluer. Après avoir saisi l'avant-bras du président, l'individu le gifle en s'écriant "Montjoie Saint Denis", expression utilisée notamment par les royalistes, ainsi que "A bas la macronie !".

Deux hommes interpellés. Les membres du service de sécurité d'Emmanuel Macron ont rapidement mis fin à l'incident. Deux hommes ont été interpellés et placés en garde à vue dans la foulée, a appris franceinfo d’une source proche du dossier. Il s’agit de l’auteur de la gifle et d’un autre homme, selon France Bleu Drôme Ardèche. Selon le procureur de la République de Valence, Alex Perrin, il s'agit de deux Drômois âgés de 28 ans qui n'auraient pas d'antécédents judiciaires, "mais cela demande examen complémentaire". Une plainte va être déposée par le préfet de la Drôme.

"Pas d'erreur de sécurité". Selon une source sur place, il n'y a "pas [eu] d'erreur de sécurité" dans le dispositif. Les précautions nécessaires avaient été prises, mais "le risque zéro est impossible". Aucun renforcement de la sécurité n'est à prévoir, selon cette même source. L'Elysée a par ailleurs fait savoir qu'Emmanuel Macron poursuivait son déplacement. Il s'est rendu dans la Drôme pour rencontrer des professionnels de la restauration, à la veille de la réouverture des salles de restaurant.

Les responsables politiques expriment leur solidarité. Jean-Luc Mélenchon a immédiatement réagi sur Twitter pour manifester son soutien au chef de l'Etat. Marine Le Pen et Xavier Bertrand ont également condamné dans la foulée l'incident. Dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, plusieurs députés ont également exprimé leur soutien à Emmanuel Macron.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live

07h14 : Ils jouent en 5-5-0 les Bulgares ? Tactique compacte, comme leur yaourt.

21h22 : Première frappe cadrée pour l'équipe de France. Après un bon relais avec Antoine Griezmann, Kylian Mbappé trouve les gants du portier bulgare.

07h13 : Et non cher @David Ginola, Emil Kostadinov, le bourreau des Bleus au mois de novembre 1993, ne joue pas. Il a 53 ans, le brave monsieur a mérité de couler des jours heureux.

21h21 : Kostadinov joue ce soir ?

21h20 : Les Etats-Unis ont assoupli leur avertissement aux voyageurs souhaitant se rendre dans plusieurs pays, dont la France, l'Allemagne, le Canada et le Japon. Ces pays passent de la mise en garde de niveau 4 ("ne pas s'y rendre"), en raison de la crise sanitaire, à celle de niveau 3 ("éviter de s'y rendre si possible").

07h13 : Effectivement , @Rémy, @dan31 et @spectateurs, les 5 000 personnes sont entassées au premier étage du Stade de France. Sur son site, la Fédération française de football donnait les conditions d'accès. A partir de 11 ans, les spectateurs devaient remplir les conditions du pass sanitaire qui sont les suivantes : test PCR ou antigénique de moins de 48 heures, ou un schéma complet de vaccination, une preuve de rétablissement (test positif), test RT-PCR ou antigénique de plus de 15 jours et de moins de 6 mois et présentation obligatoire du QR Code sur l’application TousAntiCovid ou sur papier. Pas de détail sur le placement en tribunes.

07h12 : 5000 spectateurs au Stade de France mais parqués dans la même zone… Quid des distanciations sociales ???

07h11 : Bonjour Benoît, ça se passe comment la distanciation sociale dans les tribunes ? Tout le monde est tassé, non ?

07h11 : 5 000 personnes dans le Stade de France collées dans deux tribunes alors que le reste du stade est vide. Est-ce vraiment cohérent ?

07h11 : "C'est d'une violence inouïe." Sur le plateau de "Votre instant politique", sur franceinfo, le porte-parole du PS Boris Vallaud a condamné à son tour l'agression d'Emmanuel Macron à Tain-l'Hermitage (Drôme). "C'est une gifle faite à la République."



FRANCEINFO

07h11 : #FOOT C'est parti pour France-Bulgarie, le dernier match de préparation des Bleus avant l'Euro.

07h11 : Voici les principaux titres de l'actualité :

Emmanuel Macron a été giflé par un homme lors d'un déplacement à Tain-l'Hermitage (Drôme). Deux individus ont été placés en garde à vue et une perquisition a été menée au domicile de l'homme suspecté d'être l'agresseur.

La troisième phase des réouvertures a lieu demain, dans un contexte sanitaire qui s'améliore. Le couvre-feu est repoussé à 23 heures et le service en salle reprend dans les bars et les restaurants.

• Le groupe Renault a été mis en examen en France dans le scandale de fraude aux contrôles antipollution, surnommé "Dieselgate". Le constructeur est accusé d'avoir installé un logiciel sur ses voitures diesel pour tromper les contrôles antipollution.

La justice internationale a confirmé la condamnation à perpétuité, désormais définitive, de l'ancien chef militaire serbe de Bosnie Ratko Mladic pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre commis pendant la guerre de Bosnie de 1992 à 1995.

• L'équipe de France passe un dernier galop d'essai, ce soir à 21h10 contre la Bulgarie devant 5 000 spectateurs à Saint-Denis, une semaine avant son entrée en lice à l'Euro. Une rencontre à suivre sur franceinfo sport.

21h04 : En 24 heures, 72 malades du Covid sont morts à l'hôpital (contre 66 la veille et 137 mardi dernier), ce qui porte le bilan total à 110 166 morts depuis le début de l'épidémie en mars 2020.

07h06 : Le nombre de patients atteints du Covid-19 continue de décroître, selon les données de Santé publique France. Au total, 2 394 patients sont soignés dans les services de soins critiques, contre 2 472 hier et 2 825 il y a une semaine. Il y a 13 984 malades du Covid-19 hospitalisés, contre 14 323 hier 16 088 il y a sept jours.

21h01 : Alors sachez @Puce13 que Pierre n'est pas là ce soir, comme vous avez dû le deviner puisque vous n'avez pas aperçu sa sacrée bouille. Je vous accompagne pour cette rencontre, je vais essayer d'être à la hauteur de vos compliments.

21h04 : Esprit du foot, ô grand Pierre Godon, es-tu là ? 😉 Je regarde le match à la TV mais je lis les commentaires sur franceinfo. Par ailleurs tous vos journalistes sont farpaits. 👍

21h00 : Un nouveau musée dédié à l'histoire de Jean-François Champollion, déchiffreur des hiéroglyphes, a été inauguré dans sa maison familiale de Vif, près de Grenoble (Isère). Les lieux étaient fermés au public depuis près de dix ans, rapporte France 3, après une ouverture temporaire en 2004 et une première phase de travaux.



FRANCE 3

21h00 : Comme l'ont dit Hugo Lloris et Didier Deschamps en conférence de presse, la préparation raccourcie (20 jours au lieu de 30) oblige à s'adapter. "L'objectif, ce n'est pas de se jauger, c'est d'avoir du temps de jeu, trouver des repères", a prévenu le capitaine des Bleus. Voilà pourquoi c'est pratiquement le même 11 que face aux Gallois.

21h01 : Cette équipe choisie par Didier Deschamps divise, notamment le cas Benzema.préférerait voir Olivier Giroud accompagner Griezmann et Mbappé, comme au Mondial. , lui, est séduit. Mais il regrette le manque de turnover.

21h05 : Je suis convaincu par cette équipe type. Pas sur le fait de préparer le tournoi avec deux équipes types en deux matchs. Ça manque de variété. On ne joue pas un tournoi à 14.

12h08 : Après des semaines de calme, plusieurs manifestants ont fermé des routes à Beyrouth et à Tripoli, la deuxième ville du Liban. Ils protestent contre l'inertie du gouvernement face à la crise économique et humanitaire qui touche le pays depuis plus d'un an et demi. Reportage de RFI.





(Houssam Shbaro / Anadolu Agency via AFP)

12h04 : En raison de la persistance de la pandémie, les journalistes venant de l'étranger pour couvrir les Jeux de Tokyo seront constamment géolocalisés par GPS et risqueront de perdre leur accréditation s'ils enfreignent les règles, a déclaré la présidente du comité d'organisation.

12h02 : Bonjour à toutes et à tous, il est midi, l'heure de la relève. On commence en musique avec Razor Love de Neil Young.

12h01 : Il ne me reste plus qu'à vous saluer, et vous souhaiter une excellente après-midi en compagnie d'Elise Lambert ! Merci de votre fidélité.

12h00 : Voici le point sur l'actualité à la mi-journée :

Des milliers de malfaiteurs ont utilisé dans le monde entier des téléphones cryptés pour organiser leur trafic de drogue, d'armes ou même des projets d'assassinats, sans savoir que ces appareils avaient été distribués dans le cadre d'une opération policière d'infiltration, qui vient de déboucher sur un spectaculaire coup de filet planétaire. On vous dit tout par ici.

• Le président Emmanuel Macron se rend dans la Drôme pour rencontrer des restaurateurs dans le cadre de son tour de France de la sortie de crise sanitaire. Une nouvelle étape de son "tour de France des territoires" qui ressemble un peu trop à une campagne électorale au goût de l'opposition.

"Il sera très difficile de garder le masque après le 30 juin", a estimé ce matin le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, qui s'attend aussi à "une reprise" de l'épidémie de Covid-19 "en septembre ou octobre", mais moins inquiétante grâce à la vaccination.



Nouvelle étape du déconfinement demain, avec la fin du télétravail à 100% ainsi que la réouverture de nombreux lieux clos, dont les salles de restaurants, qui pourront être équipées de QR codes servant de carnets de rappel numériques. Le pass sanitaire va également faire son entrée. Voici où il sera obligatoire.

11h52 : Un élève de 17 ans est mort après avoir chuté de trois étages, peu avant 8 heures ce matin au lycée Fabert de Metz (Moselle). Une enquête de police a été ouverte pour déterminer les circonstances précises de ce drame auquel ont assisté plusieurs élèves. Certains décrivent un geste volontaire, rapportent nos confrères de France 3.

11h43 : Tsitsipas - Medvedev ce soir, mais aussi Zverev - Fokina, ou encore Zidansek contre Badosa chez les femmes... Le programme du jour s'annonce alléchant à Roland-Garros. Nos amis de la rédaction des sports vous proposent de le suivre en direct avec eux.

11h36 : Pour motiver la population à se faire immuniser contre les formes graves du Covid-19, les autorités sanitaires allemandes ont misé... sur David Hasselhoff. Le comédien américain d'origine allemande a réalisé une vidéo pour vanter les mérites de la vaccination, rapportent nos confrères du bureau belinois de France Télévisions.

11h39 : Ces six personnes sont des proches de Foued Mohamed-Aggad, l'un des kamikazes du Bataclan. Elles sont soupçonnées de lui avoir transféré des fonds en Syrie en 2014 et 2015.

11h27 : Cinq personnes ont été interpellées dans le Bas-Rhin ce matin notamment à Strasbourg et Wissembourg, dans le cadre d'une vaste opération antiterroriste, nous apprend France 3. Une sixième interpellation a eu lieu en Gironde. Elles ont été placées en garde à vue pour financement du terrorisme.

11h19 : "Autant je peux comprendre que des hommes politiques aillent à une manifestation pour soutenir des policiers parce qu'ils sont l'objet d'attaques (...) intolérables, autant je ne peux pas comprendre que des hommes et des femmes politiques s'associent à des manifestations où on remet en cause la séparation des pouvoirs". Invité de France Inter, le procureur général près la Cour de cassation François Molins a réagi à la présence de nombreux politiques à la manifestation policière qui s'est déroulée le 19 mai devant l'Assemblée nationale.

11h09 : Retour 35 ans en arrière dans l'enceinte de la cour d'assises de la Somme. Le procès de Jacques Rançon, surnommé "le tueur de la gare de Perpignan", s'est ouvert ce matin pour le viol et le meurtre en 1986 d'Isabelle Mesnage, une jeune informaticienne de 20 ans partie en randonnée et retrouvée morte le 3 juillet 1986 près d'Amiens. Nous revenons sur cette affaire dans cet article.




(RAYMOND ROIG / AFP)

11h39 : Choix du sujet, manière de répondre au jury, de gérer son attitude... Nos amis de France 3 Bourgogne-Franche-Comté ont préparé quelques conseils destinés aux lycéens pour bien réussir le grand oral, nouvelle épreuve du baccalauréat pour les filières générales et technologiques.

10h57 : "Je ne peux que me désolidariser". Franck Gaillard, conseiller régional RN depuis 2016 en Bourgogne-Franche-Comté, annonce aujourd'hui démissionner de son groupe après les propos "choquants", selon lui, de la tête de liste de l'extrême droite aux régionales, Julien Odoul, à propos du suicide des agriculteurs.

10h49 : Qui va diriger l'Ile-de-France ? A l'approche des élections régionales des 20 et 27 juin prochains, le suspense n'est pas encore au rendez-vous mais la présence de trois listes de gauche sur la ligne de départ peut rebattre les cartes au second tour du scrutin. Nous vous présentons les enjeux du scrutin dans un article.

10h54 : Le déchiffrement de communications codées entre malfaiteurs a "débouché au cours de la semaine dernière à des centaines d'opérations policières dans le monde, de la Nouvelle-Zélande à l'Australie en passant par l'Europe et les États-Unis, avec des résultats impressionnants", a déclaré Jean-Philippe Lecouffe, directeur adjoint des opérations à Europol, lors d'une conférence de presse. "Plus de 800 arrestations, plus de 700 lieux perquisitionnés, plus de 8 tonnes de cocaïne", a-t-il énuméré.

10h40 : Plus de 800 personnes ont été arrêtées lors de la gigantesque opération de police internationale contre le crime organisé, indique l'agence Europol.

10h32 : "Le SAMU de la Loire est de nouveau joignable au 15", annonce sur Twitter le CHU de Saint-Étienne. Pendant une heure, une nouvelle panne avait rendu difficiles les appels auprès du service, selon France Bleu Saint-Étienne Loire.