Emmanuel Macron envisage de nommer Boris Ravignon à la tête de l'Agence de la transition écologique

Le maire LR de Charleville-Mézières et le chef de l'Etat ont travaillé ensemble à l'Inspection générale des finances en 2004-2005.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron (à gauche) et Boris Ravignon (à droite), à Charleville-Mézières (Ardennes), le 7 novembre 2022. (MAXPPP)

C'est un proche d'Emmanuel Macron et de Nicolas Sarkozy. Le maire LR de Charleville-Mézières (Ardennes), Boris Ravignon, pourrait être nommé par le chef de l'Etat pour prendre la tête de l'Agence de la transition écologique (Ademe), sur proposition de la Première ministre Elisabeth Borne, a annoncé l'Elysée, samedi 3 décembre.

"La présidente de l'Assemblée nationale (Yaël Braun-Pivet) et le président du Sénat (Gérard Larcher) sont saisis de ce projet de nomination, afin que la commission intéressée de chacune des assemblées se prononce dans les conditions prévues" par la Constitution, a ajouté la présidence dans un communiqué.

Lors du premier tour de l'élection présidentielle, l'édile ardennais avait apporté son soutien à Emmanuel Macron , plutôt qu'à la candidate de son parti, Valérie Pécresse. Les deux hommes, deux énarques de la même génération (Boris Ravignon a 47 ans et Emmanuel Macron 44), ont travaillé ensemble à l'Inspection générale des finances en 2004-2005, avant que Boris Ravignon ne rejoigne Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.