Emmanuel Macron devant le Congrès : un discours et des justifications

Emmanuel Macron a réuni les parlementaires en Congrès à Versailles (Yvelines), lundi 9 juillet. Le président de la République a fait un bilan de sa première année de mandat et a esquissé les orientations de ses futures réformes.

Voir la vidéo
France 2

Un discours pour reprendre la main alors que sa cote de popularité chute. À la tribune, Emmanuel Macron fait une mise au point devant les 900 parlementaires réunis en Congrès à Versailles ( Yvelines), lundi 9 juillet. "Je n'ai rien oublié de ces colères, de ces peurs. Elles n'ont pas disparu en une année. Je sais que je ne peux pas tout. Je sais que je ne réussis pas tout", s'est justifié le président.

Les élus de la France Insoumise ont boycotté le Congrès

Dehors , les élus communistes dénoncent l'attitude du président. Sur Internet, les élus de la France Insoumise, qui boycottent le Congrès, dénoncent une pratique monarchique du chef de l'État. "Je suis parfaitement conscient du décalage entre l'ampleur des réformes engagées et le résultat ressenti. Il faut du temps pour que la transformation initiée s'imprime dans la réalité du pays", a expliqué Emmanuel Macron face à l'impatience de l'opinion. L'opposition, de droite comme de gauche, ne semble pas convaincue face au discours du président. Christian Jacob, président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale, dénonce "un excès de suffisance et de condescendance à l'égard des Français et des élus", tandis que le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure regrette qu'Emmanuel Macron offre le meilleur "à la case du haut".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, Emmanuel Macron, lors de son discours devant le Congrès au château de Versailles, lundi 9 juin 2019.
Le président de la République, Emmanuel Macron, lors de son discours devant le Congrès au château de Versailles, lundi 9 juin 2019. (CHARLES PLATIAU / POOL / AFP)