Emmanuel Macron défend sa vision de l'Europe à Strasbourg

Le chef de l'Etat va se retrouver face à 751 députés du Parlement à Strasbourg mardi 17 avril. Une première pour Emmanuel Macron. Son ambition : refonder l'Europe, ce qui est loin de susciter l'enthousiasme de Berlin. 

Voir la vidéo
France 2

L'ode à la joie. L'hymne européen pour accompagner la victoire d'Emmanuel Macron le 7 mai dernier. Le symbole était fort. Depuis, le président a enchaîné les discours très solennels sur l'Europe et les promesses de la réformer.

Besoin des autres pays de l'UE

"Je prends la responsabilité de proposer, d'aller plus loin, d'oser parler d'Europe et de retrouver pour elle des mots d'affection et d'ambition", avait-il déclaré lors de son discours à la Sorbonne le 26 septembre. Incontestablement, sa personnalité enthousiasme ses partenaires. Mais ses idées ont du mal à s'imposer. Le renforcement de la zone euro continue de braquer les pays du nord. La réforme sur le travail détaché crispe les pays de l'Est. Et celle des institutions européennes enthousiasme peu. Or, l'Europe se dirige à 28.

"La réalité c'est qu'on pouvait pas faire quelque chose tout seul. On n'est pas sur le système français, où celui qui a gagné peut proposer et disposer tout de suite", estime Charles de Marcilly, de la Fondation Robert-Schuman. Emmanuel Macron se rendra mardi 17 avril au Parlement européen de Strasbourg pour porter ses projets et tenter de séduire un hémicycle où son courant n'est pas encore représenté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et le président du Parlement Antonio Tajani à Strasbourg, le 17 avril 2018. 
Emmanuel Macron et le président du Parlement Antonio Tajani à Strasbourg, le 17 avril 2018.  (VINCENT KESSLER / REUTERS)