DIRECT. "On peut faire plus vite, plus fort" : regardez le débat entre Emmanuel Macron, des jeunes et des élus sur la transition écologique

La transition écologique s'invite dans le débat à l'occasion du déplacement d'Emmanuel Macron à Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence).

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Emmanuel Macron se rend, jeudi 7 mars, dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur dans le cadre du grand débat national pour échanger notamment sur le thème de l'environnement, avec 400 élus et jeunes rassemblés à Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence). Une rencontre à voir en direct sur franceinfo.fr

Et de dix ! Il s'agit de la dixième rencontre régionale depuis le lancement, le 15 janvier, du grand débat national pour tenter de répondre à la colère des "gilets jaunes". Le président Macron va discuter et répondre aux questions des maires et des élus venus des départements de la région Paca ainsi qu'à des jeunes. 

L'écologie et transition énergétique au programme. Peu évoquée lors de ce grand débat national, la question environnementale s'invite lors de ce déplacement avec dans un premier temps une réunion avec les élus du département et les associations. Puis Emmanuel Macron se rendra à Sainte-Croix-du-Verdon, un site situé en plein cœur du parc naturel régional du Verdon qui a développé l'éco-tourisme.

Plusieurs membres du gouvernement l'accompagne. Le président de la République sera accompagné de Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, de Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales, d'Emmanuelle Wargon et Brune Poirson, secrétaires d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire.

Emmanuel Macron joue les prolongations. Le chef de l'Etat avait promis le 10 décembre, dans son allocution télévisée, de rencontrer les maires de toutes les régions. Mais il lui sera impossible de tenir cette promesse d'ici le 15 mars, date de fin du grand débat, notamment en raison de son voyage en Afrique pendant quatre jours. Le président entend donc poursuivre son tour de France jusqu'à "fin mars, début avril".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GRAND_DEBAT

23h45 : Edouard Philippe s'exprime en ce moment à Saint-Germain-lès-Corbeil dans l'Essonne. Le Premier ministre s'est rendu lors d'un déplacement surprise à une réunion dans le cadre du "grand débat".

21h26 : Édouard Philippe se rend à Saint-Germain-lès-Corbeil dans l'Essonne ce soir à l'occasion d'un déplacement surprise, a appris franceinfo. Le Premier ministre viendra à la salle des fêtes pour une soirée "Grand débat".

20h03 : Il est 20 heures, voici les principaux titres dans l'actualité :

Mehdi Nemmouche est déclaré coupable par la justice belge de quatre assassinats terroristes lors de la tuerie au Musée juif de Bruxelles, en mai 2014. Il risque la perpétuité.

• Le cardinal Philippe Barbarin a été condamné à six mois de prison avec sursis pour "non-dénonciation de mauvais traitements". Il va présenter sa démission au pape. Si vous n'avez pas suivi toute l'affaire mais que vous souhaitez saisir les enjeux de cette décision, vous pouvez lire cet article.

• Emmanuel Macron a échangé pendant cinq heures à Gréoux-les-Bains dans le cadre du grand débat national. Interrogé sur l'urgence climatique par un adolescent, il a déclaré : "Je crois qu'on peut faire plus vite, plus fort, plus loin, en donnant plus de pouvoirs au local et en changeant de méthodes."

• Rennes et Arsenal se neutralisent à la mi-temps () pour le 8e de finale aller de Ligue Europa. Le match est à suivre dans notre direct avec francetvsport.

18h47 : Bonsoir @anonyme. Le grand débat sur l'environnement dans les Alpes-de-Haute-Provence en présence d'Emmanuel Macron est terminé depuis plus d'une heure. Le président a appelé à "aller plus fort, plus vite et plus loin" dans la transition écologique. "Je comprends l'impatience de la jeunesse", a ajouté le chef de l'Etat en répondant à des collégiens qui l'ont interpellé sur l'urgence climatique.

(FRANCEINFO)

18h45 : Bonsoir, je travaille et je peux pas suivre le direct. Je comptais un peu sur vous. Le débat est fini ? Rien ne se dit ?

18h06 : Il est 18 heures, voici les principaux titres :

• Le cardinal Philippe Barbarin a été condamné à six mois de prison avec sursis pour "non-dénonciation de mauvais traitements". Il va présenter sa démission au pape. Si vous n'avez pas suivi toute l'affaire mais que vous souhaitez saisir les enjeux de cette décision, vous pouvez lire cet article.

• Emmanuel Macron a échangé pendant cinq heures à Gréoux-les-Bains dans le cadre du grand débat national. Interrogé sur l'urgence climatique par un adolescent, il a déclaré : "Je crois qu'on peut faire plus vite, plus fort, plus loin, en donnant plus de pouvoirs au local et en changeant de méthodes."

• Le rétablissement de l'impôt sur la fortune (ISF) est une revendication emblématique des "gilets jaunes". Portée par les députés communistes, elle a été définitivement rejetée.

• Rennes reçoit Arsenal pour le 8e de finale aller de Ligue Europa. Coup d'envoi à 18h55.

16h12 : Quel culot ! Insoutenable ! Honteux ! Il devrait passer en replay toutes les manifestations ! On se rappellera de lui au prochain vote !

16h09 : Grrrr... Qu'est-ce que je voudrais lui dire personnellement ce que j'ai vu dans les manifs. J'ai 60 ans, pas le profil du casseur et j'ai vu de mes yeux les flics se comporter comme des voyous. "Si tu n'es pas content adresse toi au préfet". Belle caution pour leur violence.

16h09 : Ce ne sont pas les mots qui sont inacceptables, ce sont les faits.

16h12 : Vous êtes nombreux à réagir et à commenter les propos d'Emmanuel Macron qui a dit "refuser" la terminologie de "violences policières" : "Ne parlez pas de répression, de violences policières, ces mots sont inacceptables dans un Etat de droit".

(FRANCEINFO)

15h29 : Interrogé sur les violences policières, Emmanuel Macron dit "refuser" ce terme. "Ne parlez pas de répression, de violences policières, ces mots sont inacceptables dans un Etat de droit", insiste-t-il.

(FRANCEINFO)

15h21 : Emmanuel Macron a répondu à Charlie, l'adolescent qui lui a demandé "puisque c'est l'argent qui nous a poussés à négliger l'écologie, pensez-vous qu'on pourra acheter une nouvelle planète avec de l'argent?". "Le modèle du tout argent est terminé"", a déclaré le président de la République. "Mais il faut produire. Il y aura toujours de l'argent, mais l'argent, il ne faut ni le détester ni l'adorer, il faut le voir comme un moyen de faire les choses".

14h35 : "Il y a tellement d'attentes, qu'au fond, quoi qu'on annonce, ce ne sera jamais assez." Ces propos d'un ministre résument l'état d'esprit du gouvernement. En effet, l'exécutif s'inquiète des retombées du grand débat national et des nombreuses personnes qui seront déçues.




(MAXPPP)

14h05 : Il est 14 heures, voici les principaux titres :

• Condamné à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d'agressions sexuelles, le cardinal Philippe Barbarin va remettre sa démission au pape. Le Saint-Père va le recevoir "dans quelques jours".

• Emmanuel Macron se trouve actuellement à Gréoux-les-Bains dans le cadre du grand débat national. Il échange sur le thème de l'environnement avec 400 élus et jeunes. "Vous pensez qu'on pourra acheter une nouvelle planète avec de l'argent ?", a notamment demandé un adolescent. Suivez ce débat en direct sur notre site.

• Les surveillants qui occupaient ce matin l'entrée du centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe (Orne) ont été dispersés par les forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes.

Franceinfo dévoile en exclusivité avec Le Monde les résultats d'une enquête participative lancée par plusieurs collectifs de journalistes sur l'ampleur du sexisme et des violences sexuelles dans les médias.

13h48 : Le ministre de l'Ecologie François de Rugy accompagne Emmanuel Macron et le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner à Gréoux-les-Bains. Un journaliste du Figaro relève une petite phrase du successeur de Nicolas Hulot qui va relancer un vieux débat très clivant.

12h36 : Emmanuel Macron n'a pas encore répondu à l'adolescent qui l'a interpellé sur le thème de l'écologie. Pour l'instant, les questions se succèdent. Vous pouvez regarder en direct ce débat à Gréoux-les-Bains par ici.

12h36 : Avez-vous la réponse d'Emmanuel Macron à ce jeune ?

12h26 : A Gréoux-les-Bains, un adolescent vient d'interpeller Emmanuel Macron sur l'écologie : "Puisque c'est l'argent qui nous a amenés à négliger l'écologie, vous pensez qu'on pourra acheter une nouvelle planète avec de l'argent ?", a-t-il déclaré. Une prise de parole largement applaudie.

(FRANCEINFO)

12h00 : Il est midi, voici un nouveau point sur l'actualité avant de se quitter :

• Le cardinal Barbarin a été condamné à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d'agressions sexuelles ce matin. Après cette annonce, les avocats du prélat ont annoncé qu'ils allaient faire appel.


• Emmanuel Macron se trouve actuellement à Gréoux-les-Bains dans le cadre du grand débat national. Il échange sur le thème de l'environnement avec 400 élus et jeunes. Une rencontre à suivre en direct sur notre site.


• Huit établissements pénitentiaires sont actuellement bloqués, après l'agression de deux surveillants de prison à Condé-sur-Sarthe. Des interventions des forces de l'ordre sont également en cours.


• Ce matin, franceinfo dévoile en exclusivité avec Le Monde les résultats d’une enquête participative lancée par plusieurs collectifs de journalistes sur l’ampleur du sexisme et des violences sexuelles dans les médias.

11h41 : Emmanuel Macron vient d'arriver à Gréoux-les-Bains pour participer à un débat avec élus et jeunes. Les discussions, comme nous en parlions plus tôt, seront consacrées à l'environnement.

11h15 : Emmanuel Macron poursuit sa participation au grand débat national. Il sera dans quelques instants à Gréoux-les-Bains, dans les Alpes de Haute-Provence, pour rencontrer 400 élus et jeunes rassemblés sur le thème de l'environnement. Vous pourrez suivre les discussions dans notre direct.

11h10 : La République en Marche et le MoDem ont lancé, en écho à la tribune européenne d'Emmanuel Macron, un site internet intitulé Renaissance. "Avec Renaissance, nous voulons réunir tous ceux et toutes celles qui croient en l'avenir européen mais qui savent qu'il y a urgence à changer l'Europe", a déclaré Stéphane Séjourné, le directeur de campagne de LREM.