Cet article date de plus de trois ans.

62% des Français approuvent les mises en scène de la communication d'Emmanuel Macron, selon un sondage

62% des Français approuvent la mise en scène de la communication présidentielle, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et "Le Figaro" publié vendredi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Emmanuel Macron joue au tennis sur le pont Alexandre III à Paris, le 24 juin 2017, pour soutenir la candidature de la capitale comme ville organisatrice des Jeux olympiques et paralympiques 2024. (JEAN-PAUL PELISSIER / POOL / REUTERS POOL)

Un peu moins des deux tiers des Français approuvent la mise en scène de la communication présidentielle d'Emmanuel Macron, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro* publié vendredi 30 juin.

Dans les derniers jours, la poignée de main virile avec Arnold Schwarzenegger à Paris, la journée olympique où Emmanuel Macron a boxé et joué au tennis, le making-off d'une séance photo opportunément twitté, les balades à vélo en polo violet au Touquet ou encore le sommet européen, ont suscité des critiques, notamment sur les réseaux sociaux.

62% des Français favorables à ces mises en scène

Pourtant, pour 62% des Français, le président de la République a raison de se mettre en scène, car c'est en le faisant qu'il pourra faire avancer les projets auquel il tient, selon le sondage. A l'inverse, un tiers des sondés jugent qu'il en fait trop et que ce n'est pas son rôle de Président.

Si les sympathisants d'En Marche ! sont quasiment unanimes sur le bien-fondé de la communication présidentielle (92%), deux-tiers des Français de droite et deux tiers des Français de gauche (60%) approuvent ces mises en scène.

Au-delà de l'opportunité de ces sorties médiatiques, 3 Français sur 4 (74%) jugent que la communication d'Emmanuel Macron est bonne, voire très bonne. Là aussi, les mêmes proportions se retrouvent à droite (76%) comme à gauche (71%), quand les sympathisants d'En Marche ! plébiscitent à 100% la qualité de cette communication.

Une majorité de Français approuve la prise de parole devant le congrès

L'annonce de la prise de parole du Président devant le congrès, lundi 3 juillet, à la veille du discours de politique générale du Premier ministre, Edouard Philippe, à l'Assemblée nationale, ne suscite guère plus de critiques de la part des Français. Deux sondés sur trois (68%) lui donnent raison car, selon eux, c'est à lui de donner le cap. Seuls 29% des Français estiment qu'il ne devrait pas empiéter ainsi sur les missions de son Premier ministre.

Là encore, neuf sympathisants En Marche ! sur dix (93%) approuvent le choix de cette prise de parole du Président avant son Premier ministre. Ils sont 72% à gauche et 62% à droite à lui donner raison.

*Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro, réalisé par internet, les 28 et 29 juin, auprès d'un échantillon représentatif de 1012 personnes selon la méthode des quotas.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.