Dépendance : vers une deuxième journée de solidarité ?

Emmanuel Macron a évoqué l'idée d'une nouvelle journée de solidarité lors de son interview-fleuve du dimanche 15 avril. Qui serait concerné ? Combien cela pourrait-il rapporter ? 

Voir la vidéo
France 3

Lors de son interview dimanche 15 avril en soirée, Emmanuel Macron a évoqué la possibilité de mettre en place une nouvelle journée de solidarité pour financer la dépendance. Alors que les modalités ne sont pas encore connues, l'idée fait déjà débat. Qui est concerné par cette nouvelle piste du gouvernement ? Pour cette deuxième journée de solidarité, pas encore de précisions. Aujourd'hui participent ceux qui travaillent : les salariés et les travailleurs indépendants, mais aussi les retraités imposables.

Trois milliards d'euros en 2017

Quelle rentrée d'argent peut espérer le gouvernement avec ce nouveau dispositif. En 2017, trois milliards d'euros ont été récoltés avec la journée de solidarité. Deux milliards d'euros ont bénéficié aux personnes âgées, le restent à financer l'accompagnement des handicapés. Avec cette nouvelle journée, les salariés auront-ils un jour férié en moins ? Légalement, le jour de solidarité peut-être choisi n'importe quand dans l'année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Il faudrait changer l\'image des personnes âgées, en soulignant ce qu\'elle peuvent apporter à la société, malgré leur âge et surtout grâce à leur âge.
Il faudrait changer l'image des personnes âgées, en soulignant ce qu'elle peuvent apporter à la société, malgré leur âge et surtout grâce à leur âge. (GETTY IMAGES)