Démission de Nicolas Hulot : une mauvaise opération pour Emmanuel Macron

En plateau, le journaliste de France 2 Arnaud Boutet fait le point sur l'impact de la démission de Nicolas Hulot sur le gouvernement.

Nicolas Hulot a annoncé mardi 28 août qu'il quittait le gouvernement. Une annonce qui apparaît comme une mauvaise opération pour le chef de l'État. "Oui, cette démission est mauvaise pour Emmanuel Macron, elle est mauvaise pour son image, pour sa crédibilité quant à la transition écologique", souligne le journaliste de France 2 Arnaud Boutet en plateau.

"Faire preuve de patience"

Le nom du successeur de Nicolas Hulot ne devrait pas être connu avant la fin de la semaine. Le désormais ex-ministre représentait l'expertise, la conviction et la notoriété. Le futur ministre sera quant à lui peut-être "techno, peut-être politique", "en tout cas, il devra faire preuve d'un peu plus de patience que Nicolas Hulot", poursuit Arnaud Boutet, rappelant qu'en 2019 ont lieu les élections européennes. "En tout cas, une chose est sûre, c'est 'qu'un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne'. Même si cette phrase date des années 80, on s'aperçoit que les vieilles pratiques ne changent pas", conclut le journaliste en plateau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Hulot et Emmanuel Macron lors d\'une rencontre avec des ONG à l\'Elysée, à Paris, le 5 septembre 2017.
Nicolas Hulot et Emmanuel Macron lors d'une rencontre avec des ONG à l'Elysée, à Paris, le 5 septembre 2017. (AFP)