Congrès de l'Association des maires de France : pourquoi Emmanuel Macron veut-il innover cette année ?

Pas de discours devant les maires aujourd'hui : le chef de l'Etat ne se rend pas au traditionnel congrès de l'Association des Maires de France (AMF), mais plutôt au salon des maires et des collectivités, qui se tient en parallèle, porte de Versailles à Paris.
Article rédigé par
Paul Barcelonne - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron, le 22 novembre 2022, lors d'une visite du Louvre avec le président d'Ouzbékistan. (SARAH MEYSSONNIER / POOL)

De la proximité, mais pas de grand discours à la tribune. Emmanuel Macron se rend mercredi au contact des maires réunis à Paris pour afficher une relation plus "apaisée" que par le passé, mais assombrie par les craintes pressantes d'élus face aux prix de l'énergie. Cette année, l'Elysée dit vouloir innover : pas de discours de clôture au 104e congrès de l'Association des maires de France (AMF) pour le chef de l'Etat. Il sera prononcé jeudi 24 novembre par la Première ministre Elisabeth Borne.

>> TÉMOIGNAGES. Surmenage, agressions, indemnité trop basse : les démissions de maires se multiplient depuis 2020

Le chef de l'Etat doit effectuer en revanche une longue "déambulation" de plusieurs heures à leur salon, organisé parallèlement au Parc des expositions de la Porte de Versailles avec 1.200 exposants : du contact, de la proximité, des poignées de mains... Une manière de dépolitiser le rendez-vous, alors que l'Elysée s'accroche à dire que la relation d'Emmanuel Macron avec les maires est maintenant "apaisée et sereine".

"Les maires n'attendent pas de grand chamboule-tout"

En réalité, "c'est je t'aime moi non plus", souffle un soutien. Sifflé, parfois absent de leur congrès, voire même un peu "snob" avec ces élus plébiscités par les Français, le président les a ensuite souvent appelé à la rescousse, lors du "grand débat" post-"gilets jaunes", de la crise COVID ou du conseil national de la Refondation. La traduction du "Avec vous", slogan de la dernière présidentielle.

Ce salon des maires est d'ailleurs le dernier avant les prochaines élections : les sénatoriales de septembre 2023. "Les maires n'attendent pas de grand chamboule-tout" estime un conseiller, à moins que ce soit le président qui n'ai rien à leur annoncer. A noter toutefois que certaines traditions persistent : Emmanuel Macron prendra bien la parole devant un millier de maires, mais le soir lors de la désormais traditionnelle réception à l'Elysée. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.