Cet article date de plus de trois ans.

Bouches-du-Rhône : des militants écologistes décrochent le portrait d'Emmanuel Macron

Les militants se sont fait passer pour un couple voulant se marier pour pénétrer dans la salle des mariages mercredi à Beaurecueil. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le portrait d'Emmanuel Macron, installé dans la mairie de Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 20 juillet 2017.  (MAXPPP)

Une quinzaine de militants écologistes de l'association ANV-COP21 ont décroché mercredi 6 mars le portrait du président de la République de la mairie de Beaurecueil, près d'Aix-en-Provence, rapporte France Bleu Provence. Ils veulent dénoncer l'inaction de l'État dans la lutte contre le réchauffement climatique.

17e portrait décroché

Deux militants ont d'abord indiqué au personnel dans la mairie qu'ils envisageaient de se marier et ont demandé à voir la salle des mariages. Une fois à l'intérieur, une dizaine de personnes les a rejoints. En quelques secondes, ils ont décroché du mur le portrait du président de la République avant de déployer un panneau devant l'hôtel de ville : "Climat : Macron a décroché. Décrochons-le".

Le maire de Beaurecueil, Joël Mancel s'est dit "choqué" et envisage de porter plainte. "On a souillé ma mairie", a-t-il indiqué à France Bleu Provence.

Les militants de ANV-COP21 ont l'intention de conserver le portrait jusqu'à ce qu'"Emmanuel Macron agisse pour le climat". C'est le 17e portrait du chef de l'État à avoir été décroché depuis le mois de février par cette association. Lundi, ils avaient mené une action similaire  dans une mairie de Loire-Atlantique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.