Beauvau de la sécurité : "Le contrôle parlementaire sur la police est novateur"

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
zagrodzki police
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Mathieu Zagrodzki, chercheur et spécialiste des questions de sécurité intérieure, est invité, sur franceinfo mardi 14 septembre, pour parler des conclusions du Beauvau de la sécurité et du bilan d'Emmanuel Macron.

"Le contrôle parlementaire sur la police est novateur. Il y a l'idée d'introduire un contrôle externe plus fort des forces de sécurité", juge Mathieu Zagrodzki, chercheur et spécialiste des questions de sécurité intérieure, sur franceinfo mardi 14 septembre. "L'IGPN est attaquée parce que ce sont des policiers qui enquêtent sur d'autres policiers et que, de ce fait, cet organisme manque d'objectivité et de recul", ajoute l'auteur du livre Que fait la police ?

La police mise à mal par les "gilets jaunes"

Mathieu Zagrodzki fait le bilan du quinquennat d'Emmanuel Macron et de son rapport avec la police : "Il y a eu un chantier ambitieux lancé au début du quinquennat et qui est mis en œuvre à partir de février 2018, c'est la police de sécurité du quotidien. Le problème c'est qu'il a été mis à mal par la crise des 'gilets jaunes', qui a épuisé les effectifs policiers et a nui à l'image de la police à cause des polémiques sur l'usage du LBD et la brutalité des méthodes de maintien de l'ordre. On a eu cette alternance d'attaques sur la police et de soutien avec les agents. On a beaucoup été dans l'émotion dans un sens ou dans l'autre, ce qui n’a pas vraiment laissé la possibilité d'envisager le temps long et des réformes de structure".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.