Alexandre Benalla : qui est le collaborateur d'Emmanuel Macron accusé d'agression sur un manifestant ?

Au coeur de la polémique, le responsable de la sécurité du candidat Emmanuel Macron, Alexandre Benalla fait la Une de l'actualité ce jeudi 19 juillet 2018. Portrait.

Jamais très loin d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, faisait partie de la garde rapprochée du président de la République. Il est aujourd'hui visé par une enquête préliminaire du parquet de Paris pour violences par personne chargée d'une mission de service public et usurpation de fonction. Mais qui est ce collaborateur devenu embarrassant ? En 2011, a à peine 20 ans, il est engagé dans le service d'ordre de Martine Aubry, et chargé de la protection de la première secrétaire, en pleine primaire socialiste.

Connu pour ses coups de sang

L'année suivante, Alexandre Benalla rejoint le service d'ordre du candidat François Hollande, puis se met au service d'Arnaud Montebourg en tant que chauffeur. La collaboration est très brève. En cause : une faute professionnelle. "Il avait provoqué un accident de voiture en ma présence et voulait prendre la fuite", explique Arnaud Montebourg au Monde. Le 5 avril 2015, son nom apparaît au Journal officiel. Réserviste de la gendarmerie, il est admis en tant qu'étudiant à une formation organisée par l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice. Un an et demi plus tard, il est nommé responsable de la sécurité du candidat Emmanuel Macron. Connu pour ses coups de sang, Alexandre Benalla n'est plus en charge de la sécurité des déplacements du Président.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexandre Benalla lors d\'une manifestation à Paris, le 1er mai 2018.
Alexandre Benalla lors d'une manifestation à Paris, le 1er mai 2018. (MAXPPP)