VIDEO. "Il y a des phrases que je regrette" : quand Emmanuel Macron exprime des regrets

Lors d'une grande conférence de presse à l'Elysée, le président a reconnu qu'il a "donné" le "sentiment" d'être "dur" et "parfois injuste" avec les Français.

"C'est trop facile de regretter", a affirmé Emmanuel Macron, jeudi 25 avril, au cours de sa conférence de presse à l'Elysée. Devant les 300 journalistes présents, le président de la République a pourtant fait part, à plusieurs reprises, de ses regrets. En particulier concernant ses petites phrases souvent "mal comprises" et sur l'affaire Benalla. Sur ce dossier, il a indiqué ne pas regretter d'avoir embauché Alexandre Benalla... tout en regrettant les violences commises par son ancien chargé de mission et les affaires qui ont suivi.

Pas d'inflexion sur la ligne politique

Si le chef de l'Etat était attendu au tournant sur les sujets écologiques, la fiscalité, la suppression de l'ENA ou les violences policières, il a déçu. Les réactions de tous bords n'ont pas tardé sur les réseaux sociaux, où les critiques ont mis en avant l'absence d'inflexion de la ligne présidentielle. La députée La France insoumise Caroline Fiat a rappelé la volonté du président de ne pas proposer le RIC. Cela "me semble remettre en cause la démocratie représentative", avait-il déclaré. 

Côté écologistes, la déception est aussi palpable. Julien Bayou, porte-parole d'Europe Ecologie-Les Verts, a fait part de sa déception, notamment à propos du temps réservé à l'écologie dans cet exercice.

Chez les Républicains, le député Eric Woerth a estimé sur LCI que "les
Français attendent des décisions, pour maintenant et pour demain. C'était l'objet du débat et on est passé, je pense, totalement à côté."

French President Emmanuel Macron reacts during his live address following the \"Great National Debate\", at the Elysee Palace in Paris on April 25, 2019. - President Emmanuel Macron on April 25, 2019 vowed to press ahead with his government\'s programme to transform France, adding public order must be restored after months of protests. (Photo by ludovic MARIN / AFP)
French President Emmanuel Macron reacts during his live address following the "Great National Debate", at the Elysee Palace in Paris on April 25, 2019. - President Emmanuel Macron on April 25, 2019 vowed to press ahead with his government's programme to transform France, adding public order must be restored after months of protests. (Photo by ludovic MARIN / AFP) (LUDOVIC MARIN / AFP)