VIDÉO. Affaire Benalla : le député communiste André Chassaigne va "proposer" à son groupe de voter la motion de censure des Républicains

Celui qui sera porte-parole de la gauche, le député communiste André Chassaigne, estime, mardi sur franceinfo, qui "si on veut réunir le plus de voix possible sur les deux motions, l'idéal serait que les Républicains votent la motion dite de gauche et que les députés de gauche votent la motion des Républicains".

Cette vidéo n'est plus disponible

À l'avant-dernier jour de la session extraordinaire de l'Assemblée nationale, deux motions de censure pour mettre en cause la responsabilité du gouvernement dans l'affaire Benalla vont être étudiées. Il y a d'un côté celle des Républicains et de l'autre celle des trois groupes de gauche (socialistes, communistes, Insoumis). Le député communiste André Chassaigne indique, mardi 31 juillet sur franceinfo, qu'il allait "proposer à [son] groupe de voter" la motion présentée par Les Républicains.

Pour celui qui sera porte-parole de la gauche à cette occasion, "si on veut réunir le plus de voix possible sur les deux motions, l'idéal serait que les Républicains votent la motion dite de gauche et que les députés de gauche votent la motion des Républicains". André Chassaigne estime "que sur le contenu des motions, c'est vrai qu'on est très proche".

Malgré cette position, le député communiste juge qu'"il y a quand même une différence de fond" entre les deux motions. André Chassaigne pense "que les Républicains ne remettent pas en cause cette Ve République gaullienne. Alors que nous nous pensons que pour l'essentiel le mal aujourd'hui vient de la Constitution".

Le député communiste André Chassaigne, le 31 juillet 2018.
Le député communiste André Chassaigne, le 31 juillet 2018. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)