Cet article date de plus de cinq ans.

Gérard Collomb : sa responsabilité en questions

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Gérard Collomb : sa responsabilité en questions
Gérard Collomb : sa responsabilité en questions Gérard Collomb : sa responsabilité en questions (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Les députés sont très remontés contre le réponses trop évasives de Gérard Collomb, interrogé lundi 23 juillet au sujet de l'affaire Benalla. Sur plusieurs points importants, le ministre de l'Intérieur affirme qu'il ne savait rien quant à la présence d'Alexandre Benalla aux côtés des forces de l'ordre le 1er mai dernier. 

Gérard Collomb en première ligne à l'Assemblée nationale, minimise son implication dans le cas Benalla. "Pourquoi ne pas avoir prévenu la justice ?" a questionné la commission d'enquête. Le ministre de l'Intérieur se décharge de toutes responsabilités. Que savait-il du rôle d'Alexandre Benalla ? "Personnellement je ne le connaissais pas, je croyais même que c'était quelqu'un qui faisait plutôt partie des services de police", a répondu Gérard Collomb.

L'opposition parle d'"enfumage"

Dans la salle, l'opposition dénonce une mascarade. Pour Alexis Corbière, député de la France insoumise, il s'agit "d’enfumage". Quant à la majorité, elle n'accable pas le ministre et loue le rôle de la commission d'enquête. La suite de cette commission aura lieu le 24 juillet au Sénat. Enfin, les positions se coalisent et demandent toutes à entendre la même personne : Emmanuel Macron.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.