Gérard Collomb : les raisons du départ d'un proche d’Emmanuel Macron

Danielle Sportiello, journaliste politique, explique en plateau pourquoi le ministre de l'Intérieur a annoncé mardi 18 juillet son départ du gouvernement.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur et parmi les premiers soutiens d'Emmanuel Macron, a indiqué qu'il serait candidat aux municipales à Lyon (Rhône). De quoi faire naître des soupçons de friture sur la ligne entre le numéro deux du gouvernement et le chef de l'État. "Selon nos sources, un proche collaborateur du chef de l'État, Emmanuel Macron a reproché à Gérard Collomb, il y a une semaine lors d'un dîner à l'Élysée, de créer des incidents et d'en rajouter. Le ministre de l'Intérieur dit que tout va bien", confie la journaliste Danielle Sportiello.

"Cette annonce met un peu en difficulté l'exécutif"

"Par cette annonce prématurée, Gérard Collomb affiche sa liberté de parole vis-à-vis du chef de l'État. Et puis Lyon c'est sa ville, c'est sa vie. Il veut retrouver son fauteuil de maire et donc, il le dit. Mais cette annonce met un peu en difficulté l'exécutif, à la veille du passage d'Alexandre Benalla devant le Sénat. Et puis est-ce à un ministre d'annoncer sa date de départ ? ", éclaire la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Gérard Collomb au palais de l\'Elysée à Paris, le 31 août 2018. 
Gérard Collomb au palais de l'Elysée à Paris, le 31 août 2018.  (MUSTAFA YALCIN / AFP)