Communication de l'Élysée : une mission impossible ?

Le directeur de la communication d'Emmanuel Macron, Sylvain Fort, va démissionner à la fin du mois. Il avance des motifs personnels.

FRANCE 2

Tout près d'Emmanuel Macron, mais inconnu du grand public, Sylvain Fort était le passage obligé pour connaitre l'humeur ou les intentions du chef de l'État. Cette fonction, comme faire le lien avec les journalistes, n'était pas sa tasse de thé. Il préférait écrire les discours, son autre mission. Il ne sera resté que quatre mois. En pleine Affaire Benalla, l'été dernier, le porte-parole Bruno Roger-Petit avait dû s'éclipser après dix mois seulement. Le poste, décidément, semble rude. Car Emmanuel Macron et la presse, c'est une relation compliquée depuis le début.

Une déconvenue de plus pour le président

Le président veut d'abord soigner sa communication, privilégier les réseaux sociaux. Mais, depuis six mois, plus rien ne semble aller dans la communication présidentielle. "Avec la pression des chaînes d'information continue, avec la pression des réseaux sociaux il faut aller très vite dans la réaction sinon vous êtes emportés par le commentaire", explique Franck Louvrier, ancien conseiller en communication de Nicolas Sarkozy, qui souligne que le métier a changé. Sylvain Fort part d'abord pour des raisons personnelles, mais il s'agit d'une déconvenue de plus pour le président.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le directeur de la communication et de la presse d\'Emmanuel Macron, Sylvain Fort, le 13 septembre 2018 à Bagnolet (Siene-Saint-Denis). 
Le directeur de la communication et de la presse d'Emmanuel Macron, Sylvain Fort, le 13 septembre 2018 à Bagnolet (Siene-Saint-Denis).  (THOMAS SAMSON / AFP)