Alexandre Benalla, un trentenaire à l'Élysée aux méthodes musclées et controversées

L'affaire Benalla provoque l'indignation. Une vidéo montre ce collaborateur d'Emmanuel Macron frappant un manifestant le 1er mai. Une enquête préliminaire a été ouverte jeudi 19 juillet.

Voir la vidéo
France 3

L'homme casqué qui frappe un manifestant le 1er mai n'est pas CRS mais chargé de mission à l'Élysée. Quand Alexandre Benalla réalise qu'il est filmé, il s'éloigne. Un peu plus tôt ce 1er mai, il est vu avec un brassard de la police alors qu'il n'a pas l'autorité pour le porter. Il avait obtenu le droit d'être présent en tant que simple observateur. Le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron a condamné son comportement. Mais il n'a écopé que d'une simple suspension de deux semaines sans salaire, puis il a réintégré l'Élysée.

Du PS aux Bleus

Alexandre Benalla gravite dans la politique depuis son arrivée au PS. Il a à peine 20 ans quand il est chargé de la sécurité de Martine Aubry puis de François Hollande. Arnaud Montebourg l'engage comme chauffeur avant de le remercier au bout d'une semaine. Il réapparaît lors de la campagne du candidat Macron. C'est un adepte des démonstrations de force. Il y a quatre jours encore, il était au cœur du dispositif de la parade des Bleus à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexandre Benalla, casqué, le 1er mai 2018 à Paris, d\'après la capture d\'écran d\'une vidéo. 
Alexandre Benalla, casqué, le 1er mai 2018 à Paris, d'après la capture d'écran d'une vidéo.  (TAHA BOUHAFS / AFP)