Alexandre Benalla : l'opposition exige des réponses

Alexandre Benalla a-t-il utilisé ses passeports diplomatiques depuis qu'il n'est plus en fonction à l'Élysée ? Dans la classe politique, les réactions d'indignation sont nombreuses.

France 3

Alexandre Benalla, ancien garde du corps du président, serait toujours en possession de deux passeports diplomatiques. Cette fois, dans la majorité, les langues se délient. Certains, comme Cendra Motin députée LaREM de l'Isère, n'hésitent pas à parler d'un manquement grave au plus haut de l'État. Dans l'opposition, François-Noël Buffet, sénateur LR du Rhône et membre de la commission d'enquête parlementaire du Sénat s'interroge sur le rôle de la présidence. À gauche, on évoque à demi-mot, une affaire d'État. "Cela peut devenir un danger pour la République, je vois qu'il est impliqué dans des affaires de ventes d'armes un peu partout dans le monde et qu'il fait un tourisme d'un genre un peu particulier", dénonce Olivier Faure, premier secrétaire du PS.

Nouveau rebondissement

Dans un communiqué diffusé vendredi 28 décembre, l'Élysée assure que "la présidence de la République a demandé aux administrations compétentes de procéder aux démarches nécessaires afin que ces passeports soient restitués et ne puissent plus être utilisés". Une heure plus tard, le Quai d'Orsay annonce avoir saisi le procureur de la République. Mais, nouveau rebondissement, Alexandre Benalla assure maintenant que les deux passeports lui ont été restitués début octobre, quelques jours après son audition par la commission d'enquête parlementaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et Alexandre Benalla, lors d\'une visite au Salon de l\'agriculture, à la porte de Versailles à Paris, le 24 février 2018.
Emmanuel Macron et Alexandre Benalla, lors d'une visite au Salon de l'agriculture, à la porte de Versailles à Paris, le 24 février 2018. (STEPHANE MAHE / POOL / AFP)