Alexandre Benalla est en garde à vue

Le collaborateur de l'Élysée Alexandre Benalla a été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte après la diffusion d'une vidéo le montrant en train de frapper des manifestants.

FRANCE 3

Une vidéo montrant Alexandre Benalla, un collaborateur d'Emmanuel Macron, en train de frapper des manifestants le 1er-Mai a été diffusée sur les réseaux sociaux. Ce jour-là, il était accompagné d'un autre collaborateur, Vincent Crase, qui est aussi un ancien gendarme réserviste. "Les deux hommes ont été placés en garde à vue le vendredi 20 juillet au matin pour violences en réunion par personne chargée d'une mission de service public et usurpation de fonction", explique la journaliste Peggy Mauger, en direct de Paris.

Une possible mise en examen

La journaliste ajoute qu'Alexandre Benalla "est arrivé à 10 heures, libre, avec son avocate. Cela fait trois heures qu'il est interrogé par les enquêteurs qui cherchent à savoir comment ce proche collaborateur de l'Élysée s'est retrouvé si actif dans ce dispositif de maintien de l'ordre alors qu'il n'avait qu'un rôle d'observateur." Aussi, l'homme portait un casque de CRS et un brassard de police. À l'issue de sa garde à vue, une mise en examen est possible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexandre Benalla accompagne Emmanuel Macron lors d\'un déplacement à Villers-Cotterêts (Aisne), le 17 mars 2017.
Alexandre Benalla accompagne Emmanuel Macron lors d'un déplacement à Villers-Cotterêts (Aisne), le 17 mars 2017. (PASCAL ROSSIGNOL / REUTERS)