Cet article date de plus de deux ans.

Affaire Benalla : Macron choisit de s'exprimer devant son camp

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Affaire Benalla : Macron choisit de s'exprimer devant son camp
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron a dit porter l'entière responsabilité de l'affaire Benalla. Il s'est exprimé devant les députés de la majorité et ses ministres mardi 24 juillet à Paris.

La Marseillaise, le cri de ralliement à la République française. Députés et proches l'ont chanté en ouverture de la fête organisée pour marquer la fin de la session parlementaire et le début des vacances à la Maison de l'Amérique latine à Paris. Tous sont arrivés décontractés. Le président de l'Assemblée national et de nombreux ministres sont là. Le chef de l'État, invité inattendu, est venu parler à ses fidèlesde l'affaire Benalla. Emmanuel Macron a déclaré : "Ce qui s'est passé le 1er mai a été pour moi une trahison" ; "Personne auprès de moi ou dans mon cabinet n'a jamais été protégé ou soustrait aux lois de la République".

"Le chef", c'est Macron

À la fin du pot, les députés LREM Aurore Bergé et Gilles Le Gendre sont conquis. Pour le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, Emmanuel Macron a recadré l'affaire : "Le président a dit : je suis le chef". De son côté, la commission d'enquête parlementaire va poursuivre ses travaux d'investigation sur l'affaire Benalla.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.