Affaire Benalla : garde à vue, suspension de policiers... Les dernières infos

En direct de la direction régionale de la police judiciaire à Paris, Diane Schlienger revient sur l'audition d'Alexandre Benalla et les dernières infos connues du dossier. 

FRANCE 2

Quelques heures après l'ouverture d'une enquête préliminaire pour violences et pour usurpation de fonction, le chargé de mission auprès de la présidence, Alexandre Benalla, a été convoqué par la police judiciaire vendredi 20 juillet. Son audition n'est pas terminée à la mi-journée. Il a été placé en garde à vue. "Les enquêteurs, des policiers spécialisés dans ces affaires sensibles, sont en train d'interroger en ce moment même Alexandre Benalla", rapporte Diane Schlienger, en direct du siège de la police judiciaire, à Paris.

Trois policiers suspendus

"Ils sont en train notamment de lui poser des questions sur son comportement filmé par un vidéaste amateur le 1er mai dernier", poursuit la journaliste de France 2, qui explique que les enquêteurs s'intéressent aussi à son statut ce jour-là. "Il a notamment été placé en garde à vue pour usurpation de fonction", rappelle Diane Schlienger. L'enquête s'est par ailleurs élargie avec le placement en garde à vue d'un des amis d'Alexandre Benalla, un gendarme réserviste, également sur les images amateurs. Enfin, trois policiers de la préfecture de Paris ont été suspendus ce matin, soupçonnés d'avoir transmis à Alexandre Benalla des images de vidéo surveillance qui montrent ses faits de violences.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexandre Benalla lors d\'une manifestation à Paris, le 1er mai 2018.
Alexandre Benalla lors d'une manifestation à Paris, le 1er mai 2018. (MAXPPP)