Affaire Benalla : ce que l'on sait du couple agressé

Au lendemain de la prise de parole d'Emmanuel Macron, on en sait un peu plus sur le couple agressé par Alexandre Benalla le 1er mai. 

FRANCE 2

Pour la première fois depuis le début de l'affaire Benalla, on en sait davantage ce mercredi 25 juillet sur les deux jeunes molestés par l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron. Il s'agit d'un couple d'une trentaine d'années. Elle est française, lui est grec et habite en France depuis quatre ans. Tous les deux travaillent. Selon leur avocat, le 1er mai dernier, ils ne manifestaient pas et étaient sur la place de la Contrescarpe pour prendre un verre. Face à une charge des CRS qui allait dans leur direction, ils ont eu ce que leur avocat qualifie aujourd'hui de "réaction un peu irréfléchie" et ont lancé une carafe d'eau et un cendrier sur les policiers.

Ils ne veulent pas être des pions

"Les projectiles sont ce qu'ils ont trouvé sous la main", a insisté leur avocat au micro de LCI. Et celui-ci d'ajouter que ce n'était "absolument pas un acte prémédité". Après les coups violents portés par Alexandre Benalla, le jeune homme aurait été blessé. Il se serait rendu chez le médecin 10 jours plus tard. "Le médecin conclut, je cite : 'Qu'il constate des traces de coups sur la poitrine et une raideur cervicale'", rapporte encore leur avocat. À l'époque, les deux jeunes n'ont pas porté plainte pour laisser cette mauvaise journée derrière eux, disent-ils. Aujourd'hui, ils demandent à être entendus par la police, mais répètent qu'ils ne veulent pas être des pions dans une tempête médiatico-politique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Extrait d\'une vidéo publiée par Mediapart où on aperçoit le collaborateur d\'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, empoigner un manifestant durant les manifestations organisées le 1er mai 2018.
Extrait d'une vidéo publiée par Mediapart où on aperçoit le collaborateur d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, empoigner un manifestant durant les manifestations organisées le 1er mai 2018. (MEDIAPART / YOUTUBE)