4 Vérités - Législatives : "Tout ralliement à Macron ne vaut pas investiture", affirme Delevoye (En marche !)

Responsable des investitures aux législatives pour le mouvement d'Emmanuel Macron, Jean-Paul Delevoye est l'invité des 4 Vérités de France 2 ce mercredi 1er mars.

France 2

"Il y a une dynamique citoyenne. En Marche ! compte 190 000 adhérents. Nous avons reçu 10 000 candidatures de la société civile pour les législatives. Toute candidature est respectable, mais toutes ne sont pas crédibles", confie Jean-Paul Delevoye, responsable des investitures aux législatives pour le mouvement d'Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron "a demandé 50% de renouvellement, la parité homme/femme et la pluralité. Nous n'avions que 15% de femmes, mais maintenant il y a une dynamique des candidatures des femmes et les candidatures sont d'excellente qualité. Il y a des pépites, mais ça coûte financièrement, environ 30 000 euros, et c'est parfois un barrage", explique l'ancien ministre de Jacques Chirac dans les 4 Vérités ce mercredi matin.

"Tout sortant n'a pas droit à une candidature"

Jean-Paul Delevoye prévient les élus qui rejoignent Emmanuel Macron : "Tout ralliement ne vaut pas investiture et tout député sortant n'a pas droit à une candidature". Un tri est fait entre "ceux qui adhèrent par conviction et ceux qui adhèrent par calcul".

Jeudi, Emmanuel Macron présente son programme présidentiel. "Ce sera son projet avec ce qu'il y a de bon à droite et de bon à gauche et surtout un projet construit sur une philosophie personnelle : le travail construit la dignité de l'individu, la production de richesses permet la solidarité", conclut l'ancien médiateur de la république, Jean-Paul Delevoye.

Jean-Paul Delevoye dans les 4 Vérités
Jean-Paul Delevoye dans les 4 Vérités (France 2)