VIDEO. Municipales à Paris : "Ça fait des mois qu'on travaille ensemble avec Cédric Villani" révèle Isabelle Saporta, ex-soutien de Gaspard Gantzer

L'ancienne journaliste a décidé de soutenir Cédric Villani pour les municipales à Paris, notamment car il "a fait un tournant écolo".

FRANCEINFO/RADIOFRANCE

"Ça fait des mois qu'on travaille ensemble avec Cédric Villani", a indiqué mardi 28 janvier sur franceinfo l'ancienne journaliste Isabelle Saporta, engagée avec le mathématicien pour les municipales à Paris, après avoir soutenu initialement l'équipe de Gaspard Gantzer.

"Depuis des années, on fait croire que pour les municipales à Paris, on ne se parle pas jusqu'au premier tour, on se tape dessus, pour tous se marier au second tour", a déploré la compagne de l'ex-patron de EELV, Yannick Jadot. "Moi c'est mon rêve", de fusionner les listes de David Belliard [candidat EELV] et de Cédric Villani avant le premier tour, a-t-elle expliqué.

"Il ne manque pas de courage" 

Cédric Villani "a fait un tournant écolo. Par exemple, il a beaucoup travaillé sur les questions de condition animale", a assuré Isabelle Saporta, qui avait pourtant critiqué le candidat dissident de LREM pour son manque de volontarisme en matière écologique et notamment ses absences lors des votes sur le CETA, le glyphosate ou encore la vidéosurveillance dans les abattoirs, l'accusant même à l'époque de "make the blabla great again". "La question n'est pas 'est-ce qu'il est plus vert que les autres ?', la question est 'comment aborder le problème ?, a-t-elle estimé. Il l'aborde comme le mathématicien qu'il est, de façon très rationnelle et en bougeant les lignes".

"Je trouve que Cédric Villani ne manque pas de courage et de panache. On en a vu beaucoup encaisser les diatribes de Macron et se coucher, lui pas", a ajouté l'ex-soutien de Gaspard Gantzer, ex-communicant de François Hollande. "Il est droit dans ses bottes et il dit 'c'est mon projet' d'être un maire écolo, humaniste à Paris".

Isabelle Saporta était l\'invitée de franceinfo mardi 28 janvier. 
Isabelle Saporta était l'invitée de franceinfo mardi 28 janvier.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)