Régionales en Occitanie : il n'y aura pas d'accord entre la présidente sortante PS Carole Delga et la liste EELV

Selon l'entourage du candidat EELV Antoine Maurice, Carole Delga proposait six places aux écologistes sur sa liste, alors que les écologistes en réclamaient au minimum sept.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 La Présidente sortante de la region Occitanie et et candidate PS en Occitanie pour les élections régionales présentait son programme à Perpignan le 11 juin 2021. (ARNAUD LE VU / HANS LUCAS)

Pour le second tour des élections régionales, il n'y aura pas d'alliance en Occitanie entre la présidente sortante PS Carole Delga et la liste EELV menée par Antoine Meurice, rapporte lundi 21 juin France Bleu Occitanie.

Carole Delga fait savoir qu'il y a eu échec des négociations et que c'est définitif. "Nous n'avons pas trouvé une issue favorable, on n'est pas d'accord sur la gouvernance de la région", détaille la socialiste, qui explique qu'elle avait proposé une vice-présidence et huit places éligibles sur les listes du second tour.

Des divergences sur le programme et le nombre de places accordées aux écologistes

Les deux listes ont entamé des négociations dès le soir des résultats du premier tour, en vue d'une fusion, au moins partielle. Mais les discussions se sont rapidement tendues. Des divergences sur le fond du programme, mais aussi sur le nombre de places accordées aux écologistes d'Antoine Maurice sur la liste de Carole Delga pour le second tour.

Selon l'entourage du candidat EELV, la présidente sortante proposait six places, quand les écologistes en réclamaient au minimum sept pour pouvoir constituer un groupe au Conseil régional. Les négociations, très tendues lundi 21 au matin, ont achoppées en début de soirée. "De bonne foi, nous avons cru que nous nous retrouverions au second tour", affirmait Antoine Maurice qui appelait Carole Delga "à la responsabilité".

Nous ne croyons pas qu'il soit bon d'envoyer un signal de vouloir gouverner seul.

Antoine Maurice, tête de liste EELV aux élections régionales en Occitanie

franceinfo

Carole Delga (PS) est arrivée largement en tête du premier tour, avec 39,57 % des voix. Elle était donc en position de force pour négocier une éventuelle alliance, une fusion de listes, avec l'écologiste Antoine Maurice, arrivé quatrième au premier tour, avec 8,84 % des voix. C'est la liste RN portée par Jean-Paul Garraud qui arrivé deuxième dimanche, avec 22,61 % des voix, devant le LR Aurélien Pradié (12,19 %). Le centriste Vincent Terrail-Novès a obtenu 8,78 % des suffrages.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers EELV

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.