Primaire écologiste : Jean-Marc Governatori assigne en justice l'association organisatrice du scrutin

L'entrepreneur, qui avait recueilli 2,35% des voix au premier tour de la primaire écologiste, mi-septembre, met en cause "le déroulement et les résultats" du scrutin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Marc Governatori, à Nice (Alpes-Maritimes), le 17 mars 2021. (VALERY HACHE / AFP)

L'entrepreneur Jean-Marc Governatori a assigné en justice le 1er décembre l'association Union pour l'écologie en 2022 pour "le déroulement et les résultats du premier tour de la primaire des écologistes", qu'il conteste, rapporte son entourage, vendredi 10 décembre.

Jean-Marc Governatori, 62 ans, avait recueilli 2,35% des voix lors du premier tour du 16 au 19 septembre, terminant dernier des cinq candidats en lice. "Le scrutin n'a pas été régulier et son résultat est fortement sujet à caution", même "anormalement bas", peut-on lire dans l'assignation consultée par l'AFP.

Un score "inexplicable", selon l'intéressé

Selon le plaignant, "l'opposition et l'obstruction systématiques à sa candidature, puis à sa campagne" et les "faiblesses de la sécurité et de la fiabilité du système de vote par internet" pourraient expliquer ce score à ses yeux "incohérent et inexplicable".

L'association Union pour l'écologie en 2022, qui "a bien reçu par huissier" l'assignation, dénonce, elle, un "dossier qui ne tient pas debout". "Ce n'est pas très sérieux. Ca fait vraiment mauvais joueur", fustige sa coprésidente, Hélène Hardy. La date pour un éventuel procès a été fixée au 2 mars 2022 au tribunal judiciaire de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire écologiste

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.