Présidentielle 2022 : Sandrine Rousseau veut créer la surprise à la primaire écologiste

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Présidentielle 2022 : Sandrine Rousseau pourrait créer la surprise à la primaire écologiste
FRANCE 2
Article rédigé par
H.Capelli, Y.Arbaoui, J.Bonas, M.Birden, O.Cuinat, R.Laurentin - France 2
France Télévisions

Quelques jours après le premier débat de la primaire écologiste qui a réuni les cinq prétendants à la présidentielle de 2022, Sandrine Rousseau tente de se faire une place. Elle pourrait même créer la surprise avec, notamment, des prises de position qui font parfois polémique.

Elle est la surprise médiatique de ces primaires écologistes en amont des élections présidentielles de 2022, mais surtout, Sandrine Rousseau se dit de plus en plus confiante. "On disait toujours que le duo ce serait Piolle contre Jadot mais aujourd'hui j'entends que je peux gagner la primaire", explique la membre du parti Europe Ecologie les Verts (EELV) devant des sympathisants scandant son nom. Pour certains d'entres eux, ce qui plaît chez la candidate, c'est sa liberté de ton.

Les prises de position de Sandrine Rousseau inquiète certains écologistes

Ses prises de paroles sont décortiquées et surtout critiquées, comme par exemple, ses propos sur l'Afghanistan. Sur BFM TV, le 24 août 2021, elle déclarait : "S'il y a de potentiels terroristes, ce n'est pas parce qu'ils restent en Afghanistan qu'ils sont moins dangereux. Quelque part, les avoir en France nous permettrait de les surveiller." Au sein même de son propre parti politique, elle dérange. "Si je gagne la primaire, avoir le soutien d'une personne d'extrême-gauche comme elle, c'est un problème", témoigne Jean-Marc Governatori, autre candidat à cette primaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.