Cet article date de plus d'un an.

Élection présidentielle : déjà quatre candidats chez les écologistes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Election présidentielle : déjà quatre candidats chez les écologistes
France 3
Article rédigé par
G.Daret, M.Dreujou, S-M.Auvray, L.Crouzillac, N.Sadok - France 3
France Télévisions

Yannick Jadot, Éric Piolle, Sandrine Rousseau et Jean-Marc Governatori sont candidats chez les écologistes en vue de l'élection présidentielle. La guerre a commencé à 10 mois de l'échéance.  

La guerre est lancée chez les écologistes en vue de l'élection présidentielle : le député européen Yannick Jadot, le maire de Grenoble Éric Piolle, ainsi que Sandrine Rousseau, se sont déclarés candidats. Yannick Jadot espère fédérer les écologistes et les socialistes, en se démarquant d'une écologie dite "punitive". "Je suis partisan d'une écologie réaliste, je suis à la fois extrêmement ambitieux sur le climat, sur la biodiversité, sur la justice sociale, mais ça doit être incroyablement pragmatique", lance le candidat. Sa notoriété fait de lui le candidat idéal, selon ses partisans. 

Quatre candidats à la primaire

Mais le maire de Grenoble n'a pas dit son dernier mot. Soutenu par Eva Jolly, Éric Piolle se pose en allié des luttes d'aujourd'hui, notamment le féminisme. "Je suis fils de féministe, frère de féministe, père de féministe, et j'assume de grandir, d'être rééduqué aussi", a-t-il déclaré. Son ancrage local et ses résultats dans sa propre ville parlent pour lui, estiment ses soutiens. Sandrine Rousseau, ancienne porte-parole d'EELV, est elle aussi candidate, tout comme Jean-Marc Governatori, proche de Corinne Lepage. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.