Présidentielle : "Certains dirigeants d'EELV nous excluent" des listes de rassemblement écologiste, regrette Adrien Quatennens

Le coordinateur de La France Insoumise salue toutefois la démarche d'Eric Piolle, le maire EELV de Grenoble, qui s'est rendu aux "Amphis d'été" de LFI ce vendredi dans la Drôme.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Adrien Quatennens, député du Nord et coordinateur de La France insoumise. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Alors que Europe Ecologie Ecologie Les Verts réfléchit avec d'autres formations écologistes à la constitution de listes communes pour les prochaines échéances électorales, Adrien Quatennens, coordinateur de La France Insoumise, affirme que certains dirigeants de son parti sont exclus de ces discussions. LFI tenait ce week-end ses "Amphis d'été" dans la Drôme, tandis qu'EELV réunissait ses troupes à Pantin (Seine-Saint-Denis).

Le casting de la présidentielle, "pas une priorité"

"Par contre, il y a des gens comme Éric Piolle, qui d'ailleurs nous a fait l'amitié de venir nous saluer lors de ces Amphis d'été, qui disent que La France insoumise n’a rien à prouver sur le front de l’écologie", salue Adrien Quatennens. "Nous sommes disposés à discuter avec d’autres formations politiques", a assuré le coordinateur du mouvement.

Adrien Quatennens considère toutefois que Jean-Luc Mélenchon est "le meilleur pour incarner notre famille politique" en vue de la prochaine présidentielle. Le chef de file de La France insoumise a précisé dimanche en clôture des "Amphis d'été" qu'il prendrait la décision de se présenter ou non à l'élection présidentielle de 2022 "en octobre". C'est "une décision qui lui appartient", a estimé Adrien Quatennens pour qui "la question du casting n'est pas une priorité à cette heure".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.