Nicolas Hulot ne sera pas candidat à la présidentielle

L'écologiste était très attendu par de nombreux électeurs, mais sa tentative de 2012 semble l'avoir trop marqué pour qu'il veuille retenter sa chance.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Nicolas Hulot ne montera jamais les marches de l'Élysée en tant que président de la République. Par quelques lignes publiées ce 6 juillet sur son compte Facebook, l'écologiste a officialisé sa décision de ne pas participer à l'élection présidentielle de 2017. Une annonce qui a attristé le nouveau patron d'EELV, David Cormand, alors que beaucoup d'écologistes ne se disent pas surpris de cette décision. "Il n'a jamais été un écologiste politique. Il s'est toujours posé et de manière constructive en personnalité morale sur les questions d'écologie", analyse la secrétaire d'État Barbara Pompili.

Ni les armes, ni l'expérience

Dans les paroles de l'ancien animateur télé, on voit bien sa réticence à s'engager dans le combat politique. "Ce que je ne veux pas, c'est endosser l'habit de l'homme providentiel et présidentiel. Je ne me sens ni suffisamment armé, ni suffisamment aguerri pour cela", estime-t-il. Nicolas Hulot a été notamment marqué par la primaire perdue face à Eva Joly en 2011.

Le JT
Les autres sujets du JT