Environnement : il y a "beaucoup de grands discours", mais "peu d'actions concrètes" déplore Yannick Jadot (EELV)

Le député européen Yannick Jadot "soutient les objectif" du projet de loi "pour une économie circulaire" débattu à partir du 10 juillet à l'Assemblée nationale, mais il enjoint l'exécutif à aller plus loin.

FRANCE 2

Réparation encouragée, consigne pour améliorer le tri, destruction des invendus interdite : le projet de loi "pour une économie circulaire" arrive mercredi 10 juillet devant le Conseil des ministres. L'ambition du texte : tenter de réduire le gaspillage et l'impact croissant de nos déchets sur l'environnement. "On soutient les objectifs (...) C'est la transposition de lois européennes. On s'est battu depuis des années pour quelque chose de bon sens", réagit Yannick Jadot (Europe Écologie-Les Verts) sur le plateau des "4 Vérités", mardi matin. Le député européen rappelle en effet qu'il n'y a pas si longtemps, les Français ramenaient leurs bouteilles en verre à la consigne.

Le député européen appelle notamment à réduire la consommation de plastique à la source. "On sait à quel point il y a des suremballages dans la grande distribution", pointe en exemple Yannick Jadot, qui déplore l'attentisme d'une partie de la classe politique en la matière : "Aujourd'hui, c'est beaucoup de grands discours et peu d'actions concrètes".

"Les citoyens sont prêts"

Si "les citoyens sont prêts" à changer leurs habitudes, selon Yannick Jadot, le gouvernement afficherait quant à lui un retard certain. "Regardez le dernier rapport qui sort sur le plan national santé environnement. Vous avez l'Inspection générale des affaires sociales et le Commissariat au développement durable qui disent qu'on ne fait rien pour protéger la santé et pour réduire les pesticides", fulmine-t-il.

Le député européen Yannick Jadot \"soutient les objectif\" du projet de loi \"pour une économie circulaire\" débattu à partir du 10 juillet à l\'Assemblée nationale, mais il enjoint l\'exécutif à aller plus loin.
Le député européen Yannick Jadot "soutient les objectif" du projet de loi "pour une économie circulaire" débattu à partir du 10 juillet à l'Assemblée nationale, mais il enjoint l'exécutif à aller plus loin. (FRANCE 2)