Cet article date de plus de cinq ans.

Denis Baupin quitte Europe Ecologie-Les Verts en raison de "désaccords stratégiques"

Le vice-président de l'Assemblée nationale explique dans une lettre adressée au secrétaire national d'EELV qu'il "partage de moins en moins les choix stratégiques" du parti.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Denis Baupin, le vice-président de l'Assemblée nationale, le 2 décembre 2015.  (MARTIN BUREAU / AFP)

Nouvelle défection chez EELV. Denis Baupin, vice-président de l'Assemblée nationale, annonce 18 avril 2016 sur Facebook, dans une lettre adressée au secrétaire national du parti David Cormand, qu'il quitte Europe Ecologie-Les Verts, s'ajoutant à d'autres départs depuis la fin de l'été.

"J'ai décidé de ne pas renouveler ma cotisation et donc de démissionner d'EELV", écrit le compagnon de la ministre du Logement Emmanuelle Cosse, ancienne secrétaire nationale du parti. Pour justifier sa décision, il explique qu'il "partage de moins en moins les choix stratégiques du mouvement". Même s'il reconnaît adhérer en partie aux idées d'EELV "sur la situation politique, le rapport des écologistes au pouvoir" , son "intuition personnelle" ne le conduit pas, dit-il, "aux mêmes conclusions sur ce qui est le plus efficace pour faire progresser concrètement l'écologie".

Pour autant, "les militants et cadres d’Europe Ecologie-Les Verts ne deviennent pas pour lui des ennemis" malgré "les désaccords stratégiques". Et Denis Baupin de pointer notamment le positionnement du parti au sein de la gauche, entre le PS et une gauche de la gauche.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe-Ecologie Les Verts (EELV)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.