Du nouveau sur Présidentielle 2012 : "Vu à la radio"

Ce matin, l'affaire du meurtre de la jeune Agnès a continué à susciter interrogations et polémiques. L'emploi et la question du nucléaire ont aussi été abordés après le projet d'Areva, démenti par la direction, de supprimer 1 000 emplois en France.

La revue de presse matinale des radios
La revue de presse matinale des radios (FranceTV)

Ce matin, l'affaire du meurtre de la jeune Agnès a continué à susciter interrogations et polémiques. L'emploi et la question du nucléaire ont aussi été abordés après le projet d'Areva, démenti par la direction, de supprimer 1 000 emplois en France.

Jean-François Copé sur France Info réagit à la proposition de légiferer sur la récidive des mineurs après le meurtre d'Agnes. Il n'y voit pas un thème de campagne mais une obligation absolue qui doit obtenir l'assentiment de tous les partis politiques

Voir la video

Sur Canal +, Brice Hortefeux qualifie de "misérable" la réaction de Benoît Hamon, porte-parole du PS, qui reprochait à la droite "d'instrumentaliser" le meurtre de l'adolescente.

Voir la video

L'autre grand thème de la matinée est le projet d'Areva qui envisagerait de supprimer 2 700 emplois dans le monde dont 1 000 en France, selon une information diffusée lundi par l'AFP.

Interrogé aux "4 V" sur France 2, François Baroin, le ministre de l'économie, dément toute suppression d'emplois.

Voir la video

Sur Europe 1, le socialiste André Vallini est lui aussi revenu sur le projet d'Areva et a réaffirmé que François Hollande, si il était élu, n'arrêterait pas le nucléaire en France

Voir la video