Cet article date de plus de neuf ans.

Droit de vote des étrangers aux élections locales : plus d'un Français sur deux y est favorable

Plus d'un Français sur deux se déclare "favorable" au droit de vote des étrangers aux élections locales et près d'un Français sur cinq se dit même "tout à fait favorable", révèle un sondage sondage Ifop pour Sud Ouest dimanche.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Bureau de vote lors d'un scrutin local sur le territoire français. (DENIS CHARLET / AFP)

Plus d'un Français sur deux se déclare "favorable" au droit de vote des étrangers aux élections locales et près d'un Français sur cinq se dit même "tout à fait favorable", révèle un sondage sondage Ifop pour Sud Ouest dimanche.

Dans cette enquête Ifop pour Sud Ouest Dimanche, 55 % des personnes interrogées se disent favorables à l'instauration du droit de vote des étrangers aux élections locales pour les non européens résidant depuis plus de cinq ans en France. Près d'un Français sur cinq (18%) se dit même tout à fait favorable, révèle le sondage.

Cependant, 45% des personnes interrogées, dont 22% se déclarant très opposés, sont contre le droit de vote des étrangers pour les résidents non communautaires.

A propos du droit d'éligibilité des étrangers non ressortissants de l'Union européenne aux élections locales, 52% des Français expriment leur opposition à ce principe, tandis que 48% se montrent favorables à ce droit, précise le sondage Ifop.

Enquête réalisée par téléphone les 8 et 9 décembre suivant la méthode des quotas, auprès d'un échantillon de 971 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.