Cet article date de plus de neuf ans.

Douillet : l'imposition à 75% "va tuer le foot français"

Le ministre des Sports David Douillet a déclaré jeudi à l'Assemblée que la proposition de François Hollande de taxer à 75% la part des revenus au-delà d'un million d'euros était "une mesure totalement démagogique". Elle va "tuer le sport français".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
David Douillet (Carl Court / AFP)

Le ministre des Sports David Douillet a déclaré jeudi à l'Assemblée que la proposition de François Hollande de taxer à 75% la part des revenus au-delà d'un million d'euros était "une mesure totalement démagogique". Elle va "tuer le sport français".

Après le défenseur du PSG Christophe Jallet, le ministre des sports David Douillet a entonné à son tour le refrain du sport martyr de la gauche.

Il a jugé jeudi à l'Assemblée la proposition de François Hollande de taxer à 75% la part des revenus au-delà d'un million d'euros de mesure "totalement démagogique" qui allait "tuer le sport français".

120 à 150 joueurs touchés

"La mesure va toucher 120 à 150 joueurs de football de la ligue 1", a déclaré David Douillet à la tribune en énumérant les conséquences qu'aura, selon lui, la proposition faite par le candidat PS à la présidentielle de taxer à 75% la part des revenus au-delà d'un million d'euros par an.

"Donc, très concrètement, ce qui va se passer c'est que le monde du foot - la Ligue 1 et la Ligue 2, tout ça est connexe via les droits télé - tout cela va se casser la figure!", a-t-il lancé.

"Ce sera la mort du foot français"

Citant le président de la Ligue de football professionnel, Frédéric Thiriez, le ministre a ajouté: "ce projet d'hyper-taxation sera la mort du foot français".

"Les joueurs partiront instantanément de France, ils en ont les moyens", a prédit le ministre. "Cela veut dire aussi que les 600 millions d'euros qui proviennent de la fiscalité du foot français vont disparaître, que les 5% de la taxe Buffet (la part des droits TV du foot reversée aux autres sports) disparaîtront aussi puisqu'il n'y aura plus de droits télé".

"Nous en sommes quasiment à déjà 1 milliard" de pertes, a-t-il ajouté. Le ministre a aussi évoqué les stades de foot, "300 millions pour le stade de Lille, 200 millions pour le stade Jean Bouin à Paris, tout cela financé par de l'argent public qui ne serviront plus à rien!"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.