Cet article date de plus de quatre ans.

Un débat entre les "gros" candidats sur TF1 : Dupont-Aignan dénonce "un viol démocratique"

Le candidat à la présidentielle de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, a annoncé, mardi sur franceinfo, vouloir saisir le CSA, à la suite de la décision de TF1 d'organiser un débat avec les cinq candidats les mieux placés dans les sondages.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la France, durant un meeting à Paris, le 21 février 2017. (Photo d'illustration) (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

TF1 a annoncé, mardi 21 février, un débat télévisé le 20 mars entre les cinq candidats les mieux placés dans les sondages. Les candidats désignés par la première chaîne sont François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. "C'est un véritable scandale démocratique", a estimé, mardi sur franceinfo, Nicolas Dupont-Aignan. Le candidat à la présidentielle de Debout la France entend saisir le CSA et "lancer sur les réseaux sociaux un appel au boycott de cette chaîne".

C'est absolument ahurissant qu'une chaîne comme TF1 se permette ce viol démocratique

Nicolas Dupont-Aignan
candidat à la présidentielle
pour Debout la France

à franceinfo

"Cela prive les Français du choix, de la liberté de choix", dénonce Nicolas Dupont-Aignan. Selon le candidat de Debout la France, les sondages "se sont toujours trompés". Il considère que si on avait appliqué "la méthode de TF1" lors des primaires, François Fillon n'aurait pas été invité, Benoît Hamon non plus.

A contrario, le candidat de Debout la France "remercie France Télévisions qui veut organiser un débat et qui a invité tous les candidats". Pour Nicolas Dupont-Aignan "l'égalité en France, conclut-il, est encore dans notre devise républicaine". Il a annoncé qu'il participera à ce débat organisé sur France 2.

"C'est absolument ahurissant qu'une chaîne comme TF1 se permette ce viol démocratique", Nicolas Dupont-Aignan
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Debout La République

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.