Législatives : Nicolas Dupont-Aignan en difficulté dans son fief

Nicolas Dupont-Aignan s'était illustré en donnant des consignes de vote pour Marine Le Pen lors de la dernière élection présidentielle. Quelles conséquences ce choix a-t-il dans sa circonscription ?

FRANCE 2

Où qu'il se trouve en campagne, Nicolas Dupont-Aignan n'échappe pas à la question sur son alliance avec Marine Le Pen pendant la présidentielle. Parfois même, c'est lui qui devance la question. Candidat pour un cinquième mandat après 20 ans de règne sans partage en Essonne, le député souverainiste sent qu'il est en danger. "Bien sûr que c'est plus dur pour moi", livre Nicolas Dupont-Aignan. Mais il assume son alliance avec Marine Le Pen. "Il y a des gens déçus, mais il y aussi des gens très contents. C'est un équilibre et au moins, même s'ils ne sont pas d'accord la plupart des gens reconnaissent ma franchise", continue le candidat.

Un candidat FN peu combatif

De la franchise, le candidat des Républicains n'en manque pas. Ancien chef de cabinet de Jean-Louis Borloo, Irvin Bida estime avoir une chance historique de détrôner Nicolas Dupont-Aignan. Le candidat Front national est curieusement beaucoup plus nuancé, sans rancune après la rupture de l'accord et bien peu combatif. La candidature FN aurait été poussée par Nicolas Dupont-Aignan lui-même pour lever tous soupçons. Aucune attaque frontale également de la part du candidat En Marche. Il refuse même de prononcer le nom de Nicolas Dupont Aignan. Au total, 15 candidats se disputent le siège du député sortant. Un siège qu'il occupe depuis 1997.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Dupont-Aignan, le 7 mai 2017 à Paris à la sortie d\'un bureau de vote pour le second tour de l\'élection présidentielle.
Nicolas Dupont-Aignan, le 7 mai 2017 à Paris à la sortie d'un bureau de vote pour le second tour de l'élection présidentielle. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)