4 Vérités : Guigou est favorable à la déchéance de nationalité pour tous les Français

L'ancienne ministre de la Justice Elisabeth Guigou est l'invitée de Roland Sicard sur le plateau des "4 Vérités" de Fance 2 ce mercredi 6 janvier.

France 2

Elisabeth Guigou a d'abord réagi à l'essai nucléaire nord-coréen de bombe à hydrogène. "On n'imagine pas à quel point les problèmes de sécurité sont aigus dans cette région. C'est extrêmement sérieux. Les membres du Conseil de sécurité de l'ONU, qui se réunissent ce soir, sont inquiets", ajoute la présidente de la commission des Affaires étrangères à l'Assemblée nationale. "On va tout faire pour éviter une escalade nucléaire. Jusqu'à présent, la Corée du Nord a veillé à ne pas dépasser la ligne rouge et la Corée du Sud observe une retenue exemplaire. Mais il peut arriver un moment où la situation devient incontrôlable. Il faut discuter des moyens de pression pour empêcher cela."

Une peine "pas choquante si elle est encadrée et limitée"

Elisabeth Guigou, quand elle était ministre de la Justice, a porté une loi qui réservait la déchéance de nationalité aux binationaux. Le gouvernement veut l'étendre à tous les Français. "Il faut savoir que c'est une peine qui n'est pas choquante à condition qu'elle soit encadrée et limitée, commente la députée. Maintenant, il ne faut pas aggraver le sentiment d'injustice que peuvent avoir les binationaux. On ne peut pas ignorer ce sentiment. Et je suis favorable désormais à son extension à tous les Français, mais il faut examiner sa compatibilité avec les conventions internationales et la charte des droits de l'homme et s'interroger sur le statut des apatrides."