Cet article date de plus de huit ans.

Seuls 50% des sénateurs PS prêts à voter la loi sur le cumul des mandats

Selon notre enquête, seuls 63 des 127 sénateurs PS soutiennent la limitation du cumul des mandats.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Daniel Duquenne (DVG), 58 ans, pose avec l'écharpe tricolore, après son élection comme maire d'Hénin-Beaumont par le conseil municipal le 12 juillet 2009. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

INFO FRANCETV INFO - Au sein du groupe socialiste au Sénat, les réfractaires à la future loi sur le non-cumul des mandats sont nombreux, mais pas autant que ce qu'affirmait récemment leur président, François Rebsamen. Selon notre enquête publiée mercredi 27 février, 63 des 127 sénateurs qui composent le groupe PS sont d'ores et déjà prêts à voter le texte, qui doit être présenté en conseil des ministres d'ici la fin mars.

Pour obtenir ce chiffre, francetv info a sondé un à un les sénateurs socialistes, présentés comme majoritairement hostiles au projet de loi. Résultat : seuls 50% y sont favorables. Les autres ont soit refusé de se prononcer avant de connaître le texte, soit n'ont pas donné suite à nos sollications. Plus rares sont ceux qui assument publiquement leur hostilité au non-cumul.

Cet obstacle ne devrait cependant pas entraver in fine l'adoption du projet de loi organique, dans la mesure où l'Assemblée nationale devrait avoir le dernier mot. Au risque pour l'exécutif de passer en force, et de se mettre à dos l'ensemble de sénateurs socialistes réfractaires.

Les 127 sénateurs PS et leur position sur la future loi sur le non-cumul

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.