Covid-19 : la non-fermeture des écoles, un "totem" auquel le gouvernement refuse de toucher

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Fermeture des écoles - Duel politique
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Le duel politique du 23h de franceinfo opposait, jeudi 25 mars, Sarah Paillou, journaliste au JDD, et Alexandre Peyrout, du service politique de France Télévisions. La possibilité de fermer les écoles pour contrer l'épidémie de Covid-19 était au cœur des débats.

Alors que l'épidémie de Covid-19 connaît une hausse inquiétante dans plusieurs départements français et que de nouvelles restrictions sont entrées en vigueur, les établissements scolaires restent, pour le moment, ouverts. "Par principe, l'exécutif n'exclut rien," rappelle toutefois Sarah Paillou, du Journal du dimanche. "Mais la fermeture des écoles reste le dernier recours, ce que l'on fait après avoir tout essayé. Le gouvernement veut se donner le temps pour voir si les mesures prises la semaine dernière sont efficaces."

Jean-Michel Blanquer et son "combat politique"

"Fermer les écoles, cela équivaut à reconfiner le pays, et cela risque de créer des dégâts dévastateurs pour l'économie," ajoute Alexandre Peyrout, journaliste au service politique de France Télévisions. "Jean-Michel Blanquer a, d'une certaine manière, remporté son combat politique en ayant érigé la non-fermeture des écoles en totem", conclut Sarah Paillou.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.