Corbeil-Essonnes : un sondage donne la droite gagnante

Alors que Corbeil-Essonnes vit au rythme des affaires sur un présumé système d'achat de votes, entre la mise en examen du maire sortant et les révélations de presse, un sondage publié lundi donne la droite gagnante pour les municipales.

(Maxppp)

Selon un dernier sondage Ifop-i-Télé-20 minutes publié lundi, le maire sortant UMP, Jean-Pierre Bechter, remporterait le second tour des élections municipales avec une courte avance, et ce, quel que soit son adversaire. Le scrutin s'annonce en effet serré dès le premier tour, particulièrement à gauche, où différentes sensibilités s'opposent.

Au premier tour, Jean-Pierre Bechter (UMP-UDI) devancerait, avec 44% des intentions de vote, les listes de Bruno Piriou (liste citoyenne soutenue par le PCF) et Carlos Da Silva (PS-EELV-PRG), respectivement créditées de 25% et 26% des voix. La liste dissidente de la socialiste Martine Soavi et celle de Lutte ouvrière feraient, elles, 3% et 2% des voix.

Appel au rassemblement à gauche

Le réservoir de voix est donc conséquent pour la gauche, avec possiblement 56% au second tour. Pourtant, toujours selon ce sondage, Jean-Pierre Bechter s'imposerait au second tour face à n'importe quel candidat, avec 51% des suffrages contre 49%, en raison des divisions à gauche.

Le député socialiste de la circonscription, Carlos Da Silva a donc appelé au rassemblement sous la liste qu'il conduit : "Seule la division fomentée par quelques-uns qui, à gauche, ont refusé de prendre part au rassemblement, peut arrêter ce mouvement. Je ne m'y résous pas. Il faut que l'union s'élargisse ", a-t-il dit dans un communiqué.

A LIRE AUSSI ►►► Affaire Dassault : un prtagoniste raconte le "système"

Le sondage ne fait pas mention de l'abstention, sans doute l'une des clés du scrutin, et alors que la pré-campagne a été marquée par l'affaire d'un présumé achat de voix. Dans ce cadre, le maire sortant, Jean-Pierre Bechter a été mis en examen le 17 janvier pour "recel d'achats de votes " et "financement illicite de campagnes électorales " dans le cadre d'une instruction ouverte à Paris en mars 2013 pour achat de votes, corruption, blanchiment et abus de biens sociaux visant les élections de 2008, 2009 et 2010 à Corbeil-Essonnes.

Les candidats à Corbeil-Essonnes

Jean-Pierre Bechter (UMP-UDI)
Carlos Da Silva (PS-EELV-PRG)
Bruno Piriou (FG-PC-PG)
Martine Soavi (Divers gauche)
Jean Carnonin (LO)