Climat : le rapport du Giec "renforce la volonté de la France de continuer à agir" pour l'environnement, assure le gouvernement

Les experts climat de l'ONU (Giec) dévoilent lundi leurs dernières évaluations et prévisions concernant la hausse de la température mondiale, l'augmentation du niveau des océans ou encore l'intensification des évènements extrêmes.

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili après un Conseil des ministres, le 28 juillet 2021 à l\'Elysée.
La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili après un Conseil des ministres, le 28 juillet 2021 à l'Elysée. (BERTRAND GUAY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Alors que les images d'inondations et d'incendies font la une à travers le monde, les experts climat de l'ONU publient leurs nouvelles prévisions climatiques très attendues, lundi 9 août. Après deux semaines de réunion à huis clos et en virtuel, 195 pays ont approuvé vendredi cette première évaluation complète du Giec depuis sept ans, dont le "résumé pour les décideurs" a été négocié ligne par ligne et mot par mot. Ce direct est désormais terminé.

Un très sévère avertissement. "Il s'agira de l'avertissement le plus sévère jamais lancé sur le fait que le comportement humain accélère de manière alarmante le réchauffement climatique", a déclaré le président de la COP26, Alok Sharma, dans une interview au journal The Observer (en anglais), édition dominicale du Guardian.

Une COP26 très attendue dans trois mois. Ce rapport arrive à trois mois de la conférence climat de l'ONU COP26 à Glasgow (Ecosse), cruciale pour l'avenir de l'humanité. "Le monde n’a qu’un choix possible : accélérer la sortie de la civilisation fossile", a réagi sur Twitter Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. "La COP26 nous offre cette opportunité."

La France réagit. "Ce rapport renforce la volonté de la France de continuer à agir, au niveau international et au niveau national", ont notamment réagi plusieurs ministres dans un communiqué du ministère de la Transition écologique. Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, évoque "l’urgence réelle de prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre pleinement en œuvre l’accord de Paris".

Réduire les émissions de CO2. Les pays signataires de l'Accord de Paris, en 2015, se sont engagés à réduire les émissions de CO2 pour limiter le réchauffement "bien en-deçà" de +2°C par rapport à l'ère pré-industrielle, si possible +1,5°C. Pour atteindre ce dernier objectif, il faudrait réduire chaque année les émissions de 7,6% en moyenne, entre 2020 et 2030, selon l'ONU.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GIEC

22h19 : "J'espère que ce rapport du Giec va mettre une grande claque aux Etats."

Depuis le nord du Groënland, où il est actuellement en mission, l'explorateur Nicolas Dubreuil a dit ce qu'il attendait après la publication du dernier rapport du Giec. "Tout avait été dit dès 1979 et on continue à ne pas agir ou alors de manière extrêmement superficielle", a-t-il réagi sur franceinfo.

20h19 : Il est 20 heures. Avant de passer à table, voici un nouveau résumé de l'actualité :

• Une enquête a été ouverte pour "homicide volontaire" après la mort d'un prêtre en Vendée. La piste terroriste est écartée. "S'en prendre à un prêtre, c'est toujours s'en prendre à l'âme de la France", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui s'est rendu sur place.

• Un rapport "à nouveau sans appel". Les mots d'Emmanuel Macron après la publication du sixième rapport des experts du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec). Le chef de l'Etat appelle à "un accord à la hauteur de l’urgence". Retrouvez dans notre article ce qu'il faut en retenir.


• Pour boire un café en terrasse, ou déjeuner attablé dans un restaurant, il faut présenter son pass sanitaire depuis ce matin. Mais que risque-t-on si on ne respecte pas sa présentation ou son contrôle ? Réponse par ici.

• Des volleyeurs en or, des basketteurs en argent... Comme hier, le public salue en ce moment au Trocadéro les derniers athlètes français de retour de Tokyo.

19h23 : "Les scientifiques ont fait leur part du travail. Ils montrent que tous les signaux sont au rouge et que jamais un rapport sur le climat n'a été aussi clair, aussi net, aussi alarmiste."

Interrogé par franceinfo après la publication du rapport du Giec, Mathieu Orphelin appelle désormais les politiques à "cesser l'hypocrisie" et "à agir".

18h09 : Un rapport "à nouveau sans appel". Les mots à l'instant d'Emmanuel Macron après la publication du sixième rapport des experts du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec). Le chef de l'Etat appelle à "un accord à la hauteur de l’urgence".

18h00 : Il est 18 heures, avant de passer la main, voici un nouveau résumé de l'actualité :

• Une enquête a été ouverte pour "homicide volontaire" après la mort d'un prêtre en Vendée, a annoncé le vice-procureur de La Roche-Sur-Yon, Yannick Le Goater. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin est sur place.

"Il faudrait que les émissions diminuent tout de suite", a insisté le climatologue Jean Jouzel sur franceinfo, après la publication du sixième rapport des experts du Giec. Retrouvez dans notre article ce qu'il faut en retenir.


• Le pass sanitaire, avec son extension, a fait son entrée ce matin dans le quotidien des Français. Pour boire un café en terrasse, ou déjeuner attablé dans un restaurant, il faut désormais présenter le précieux sésame. Mais que risque-t-on si on ne respecte pas sa présentation ou son contrôle ? Réponse par ici.

Première étape vers 2024. Le drapeau officiel des Jeux a bien atterri cet après-midi en France, après avoir passé les cinq dernières années à Tokyo. Les derniers sportifs de la délégation française sont eux aussi de retour dans l'Hexagone.

17h51 : Si les grandes orientations politiques ne dépendent pas que de nous, "on est tous acteurs de l'atténuation de notre empreinte sur le climat", expliquait Roland Séférian, climatologue à Météo France, à l'occasion de la sortie d'un précédent rapport. Pour savoir comment diminuer votre empreinte carbone – la quantité de gaz à effet de serre que vous générez chaque année –, il faut d'abord la calculer. Vous pouvez le faire grâce à l'outil "Nos gestes climat" créé par l'Ademe.

17h50 : Bonjour FI, une alimentation végétale serait-elle le chemin à suivre pour constater une baisse des émissions de CO2 ?

17h50 : #CLIMAT Il n’y a pas que les gouvernements qui doivent agir. Chacun de nous le peut à sa petite échelle. Il n’y a pas d’excuses. Toujours se demander avant de faire quelque chose: « Qu’est-ce que ça donnerait si tout le monde le faisait ? »

17h29 : Bonjour @un physicien, tout est (ou sera sous peu) disponible à cette adresse. Les documents sont pour le moment tous en anglais. Le "résumé pour décideurs" devrait par la suite être traduit en plusieurs langues, dont le français. Le dernier rapport complet avait été, lui, traduit par un collectif de citoyens. Des volontaires parmi nos lecteurs ?

File GIF by NBC

17h29 : Le rapport du GIEC est-il accessible ? Comment ? Merci.

17h11 : Ce même téléphone a été produit pour vous, c'est vous qui l'utilisez en France, mais les gaz à effet de serre émis pendant sa fabrication sont comptabilisés en Chine. Et si l'on classe les émissions par la consommation des habitants et par leur nombre, un récent rapport de l'ONU nous montre alors que celles d'un habitant de l'Union européenne sont plus élevées que celles d'un Chinois. On peut donc conclure que... tout le monde doit faire des efforts :)

17h10 : Votre remarque est intéressante @Choucha. Si la France est seule à agir, il ne sera en effet pas possible de limiter le réchauffement climatique et parmi les pays les plus émetteurs en CO2, la Chine et les Etats-Unis sont loin devant, comme le rapporte l'Agence internationale de l'énergie. Il faut toutefois nuancer ce constat, en particulier concernant la Chine, où les pays occidentaux ont délocalisé nombre de leurs industries les plus polluantes. Le téléphone sur lequel vous nous lisez peut-être y a très probablement été fabriqué.

17h09 : Bjr France Info Le rapport du GIEC Le réchauffement climatique existe personne ne peut le contester Une seule petite remarque déjà soulevée ,la France c est un petit Pays et son impact dans le réchauffement est de 2 % dans le monde Arrêtez de culpabiliser la France pour faire peur à la population Bien sur nous devons réduire notre empreinte carbone pr le bien De notre planète et nos enfants et petits enfants Les plus gros pollueurs sont connus la chine,l Allemagne,les États Unis d Amérique Et plus Même si la France arrive à faire de grands efforts pr réduire notre pollution Nous continuerons à recevoir les pollutions de nos voisins et amis Les frontières n arrêteront pas de nous polluer c est un problème mondial et. Non uniquement français Les partis écologistes vont avoir de coi moudre pr nous culpabiliser Et inventer des taxes ,les français ont râle le bol d être désigner Et payer des taxes carbone Nos écologistes pensent plus à leur carrière politique et nous interdire les arbres morts ,et le passage du Tour de France et plus des absurdités Nous devons contribuer à réduire notre empreinte carbone ,c’est sur Mais nous ne sommes pas le pays ,par sa superficie et nombre d habitant Le plus pollueur A écouter certains qui font réf de l Allemagne par rapport à notre pays Nous sommes nuls sur tout Désolé pour une fois nous polluons moins que nos voisins allemands,et Nous n avons pas de charbon pour produire notre électricité Arrêtez de faire peur aux français concernant les pollutions

16h29 : "Le Giec lève toute ambiguïté sur l'influence des activités humaines sur le changement climatique. Mais le Giec explique également qu’il est encore possible d’agir", invite dans un communiqué Europe écologie-Les Verts. "Afin d’atteindre la neutralité carbone, nous devons prendre des décisions rapides et à grande échelle", continue le mouvement.

15h56 : Merci pour votre question @Mel, si l'on regarde la répartition sectorielle des émissions de gaz à effet de serre en Europe par exemple, publiée par le ministère de la Transition écologique, l’utilisation d'énergie était en 2018 "la principale source d'émissions" (77,2 %), "dont 28,9 % pour l'industrie de l'énergie, notamment la production d'électricité". Suivent ensuite le secteur des transports (22%) et l'agriculture (10,5 %).




15h55 : Bonjour FI, quels sont les principales cause de production de CO2 actuellement dans les activités humaines? Merci

15h01 : "Une manière d'y parvenir est de réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre. Mais on n'est pas, en pratique, en mesure d'arrêter net aujourd’hui", a continué Sophie Szopa. Pour compenser cette lenteur, les experts évoquent donc la solution de la captation carbone. Elle sera plus approfondie dans le troisième volet de ce rapport, prévu pour mars 2022.

15h00 : Bonjour @Marie, la captation de CO2 a le "potentiel de retirer du CO2 de l'atmosphère et de le stocker durablement dans des réservoirs", peut-on lire dans le rapport du Giec. "Du point de vue physique, on pourrait stabiliser l'augmentation de la température au niveau actuel en arrivant à la neutralité carbone, a expliqué hier en conférence de presse Sophie Szopa, chercheuse qui a participé à ce rapport.

15h00 : Bonjour, la captation de co2 est elle efficace ? La plantation de mangrove à grande échelle est elle envisagée ?

14h38 : Le rapport des experts de l'ONU sur le climat témoigne de "l'extrême urgence d'agir maintenant", réagit le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans. Dans un tweet, il estime qu'il "n'est pas trop tard pour endiguer la tendance" au réchauffement planétaire, "à condition d'agir résolument maintenant et tous ensemble".

14h19 : "L'objectif du rapport est de fournir des éléments scientifiques pour que les dirigeants prennent leurs décisions à la COP26. Et ces décisions se devront d'être ambitieuses. Chaque demi-degré compte, il faut tout faire pour limiter le réchauffement climatique."

Le climatologue rappelle que la COP26 approche. Elle est programmée pour début novembre à Glasgow (Ecosse, Royaume-Uni).

14h15 : "Les évènements météorologiques extrêmes dans le futur font froid dans le dos. Ils deviendront plus fréquents, plus violents. On parle aussi de combinaison de plusieurs évènements extrêmes [dans un même lieu]."

Pour Jean Jouzel, ce rapport est une "invitation claire à agir".

14h16 : "Le point fort de ce rapport, c'est l'attribution. La communauté scientifique est certaine aujourd'hui que le réchauffement climatique est lié aux activités humaines, c'est sans équivoque."

Le climatologue Jean Jouzel était à l'instant invité de franceinfo pour commenter la sortie du sixième rapport du Giec.

14h05 : Il est 14 heures, voici un nouveau point sur l'actualité de ce lundi :

• Un homme s'est présenté à la gendarmerie de Mortagne-sur-Sèvre (Vendée) pour avouer le meurtre d'un prêtre. Plus tôt ce matin, un corps a été découvert à Saint-Laurent-sur-Sèvre, dans les locaux de la communauté des frères missionnaires montfortains. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, doit se rendre sur les lieux à 17h30.

• La Terre s'est déjà réchauffée de +1,09°C depuis l'ère préindustrielle (1850-1900) et les émissions de gaz à effet de serre, à l'origine du phénomène, continuent de grimper, avertit le Giec dans son nouveau rapport. Nous vous résumons ce qu'il faut retenir de cette publication.

• Le pass sanitaire est demandé dans les transports publics (pour les trajets longue distance), les restaurants ou encore les hôpitaux (sauf urgences) depuis ce matin. On vous explique tout ce qu'il faut savoir de ce dispositif.


Après avoir dit adieu au FC Barcelone hier, la superstar Lionel Messi doit se rapprocher dans les prochaines heures du Paris SG, en passe de réussir un coup sensationnel. Depuis l'annonce brutale du départ de l'Argentin de son club de toujours, jeudi, la planète foot guette le moindre mouvement du joueur âgé de 34 ans.

13h37 : Ce rapport du Giec "rappelle à juste titre, une nouvelle fois, l'urgence réelle de prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre pleinement en oeuvre l'accord de Paris qui est notre boussole à tous", a renchéri le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Il appelle dans ce même communiqué "tous les Etats qui ne l'ont pas encore fait à rehausser" leurs engagements climatiques.

13h31 : La France salue la publication du premier volet du rapport du Giec. Dans un communiqué, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili affirme qu'à la lecture de ce document, "la ligne est claire : appliquer pleinement et partout l'Accord de Paris. A la fois pour réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre et nous adapter à des évènements climatiques de plus en plus extrêmes."

13h33 : Quels sont les contenus qu'il ne faut pas rater, aujourd'hui sur notre site ? Voici quelques conseils de lecture :

• Responsabilité humaine "sans équivoque", conséquences parfois "irréversibles", seuil de +1,5°C qui se rapproche... Voici ce qu'il faut retenir du sixième rapport des experts du Giec publié aujourd'hui. Et en bonus, cet article qui vous explique les objectifs d'un tel rapport.


• Sur le même sujet, n'hésitez pas à visualiser le dérèglement du climat depuis 30 ans à travers cinq infographies réalisées par notre journaliste Noé Bauduin.


• "C'est comme un baby-blues" : dans cet article de Pierre Godon, les athlètes montés sur les podiums des JO racontent le revers de leur médaille olympique.

read suicide squad GIF

13h11 : Le document publié ce matin comporte toutefois déjà des pistes, pour limiter le réchauffement global de la température. Il faut d'abord atteindre la neutralité carbone, c'est-à-dire arriver à un équilibre entre les émissions anthropiques et les absorptions de CO2, car "chaque tonne de CO2 émise s'ajoute au réchauffement global". Le Giec évoque aussi le budget carbone et la capture de carbone, que je vous détaille dans cet article.

13h08 : Bonjour @alerteetproposition?, le sixième rapport du Giec est divisé en trois volets. Le premier vient donc d'être publié ce matin, et se concentre sur les éléments scientifiques les plus récents sur le changement climatique. Deux autres vont suivre, début 2022 : l'un sur les conséquences du changement climatique et les mesures d'adaptation et l'autre sur les mesures d'atténuation. Ils devraient aborder ces questions.

13h06 : Bonjour FI, une question me taraude le rapport du GIEC nous montre à quel point le réchauffement climatique est réel et que son impact et déjà visible mais propose-t-il aussi des idées ou des solutions pour résoudre et protèger encore ce qui peut l'être ? Ou son rôle se limite à l'information globale ?

12h52 : "Nous n'avons jamais disposé d'autant d’éléments scientifiques, de connaissances et de constats sur le terrain. Pourtant, les gouvernements continuent d'agir à contresens", déplore Greenpeace dans un communiqué. L'association appelle les dirigeants à l'action, et notamment la France : Elle "doit relever son objectif de réduction d'émission de gaz à effet de serre en 2030 à -55% au minimum et viser de préférence -65%".

12h30 : C'est l'une des conséquences du changement climatique citée par le Giec dans son rapport du jour. La Grèce est toujours dévorée par les flammes. Plus de 70 000 hectares sont partis en fumée jusqu'à présent cette année dans le pays, dont 56 000 ces dix derniers jours, selon le Système européen d'information sur les feux de forêt (EFFIS). Voici quelques images :





(ANGELOS TZORTZINIS / AFP)

12h23 : "C'est indiscutable, c'est un fait établi, les activités humaines sont à l'origine du changement climatique."

Hier en conférence de presse, la coprésidente du groupe I du Giec a mis en avant la responsabilité "indiscutable" des activités humaines dans le changement climatique. C'est un point sur lequel le Giec insiste dans son nouveau rapport, comme vous pouvez le lire dans notre article.

12h18 : "Le monde n'a qu'un choix possible", commente sur Twitter la ministre de la Transition écologique après la publication du rapport du Giec. Barbara Pompili donne rendez-vous à la COP26, prévue en novembre. Pour rappel, cette grande réunion est une étape cruciale : elle sera l'occasion, comme prévu par l'accord de Paris, de vérifier que les pays ont bien relevé le niveau d'ambition de leur stratégie de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Certains pays traînent la patte...

12h10 : Bonjour, je suis ravie de vous retrouver. Nous sommes ensemble jusqu'à 18 heures. N'hésitez pas à me poser vos questions, notamment sur le rapport du Giec sur le changement climatique. C'est reparti !

Climate Change Fire GIF by INTO ACTION

12h02 : Il est midi, on rembobine l'actualité de la matinée avant de passer à table :

• Certains impacts du dérèglement climatique sont déjà "irréversibles", comme la hausse du niveau de la mer, avertit le Giec dans son nouveau rapport. Nous vous résumons ce qu'il faut retenir de cette publication.

• Le pass sanitaire est demandé dans les transports publics (pour les trajets longue distance), les restaurants ou encore les hôpitaux depuis ce matin. On vous explique tout ce qu'il faut savoir de ce dispositif.

• Les pompiers californiens luttent toujours contre le Dixie Fire, devenu hier le deuxième incendie le plus vaste de l'histoire de cet Etat américain. Le brasier, qui n'est circonscrit qu'à 21%, a déjà dévoré plus de 187 000 hectares de végétation.

11h56 : "Nous savons ce qu'il faut faire pour limiter le réchauffement de la planète : reléguer aux oubliettes le charbon et passer à des sources d'énergie renouvelables, protéger la nature et financer le climat."

11h55 : "J'espère que le rapport du Giec (...) constituera un signal d'alarme pour que le monde prenne des mesures dès maintenant, avant que nous nous retrouvions à Glasgow en novembre pour le sommet crucial de la COP26."

11h55 : Le Royaume-Uni, hôte en novembre de la conférence sur le climat COP26, estime que le rapport du Giec constitue un "avertissement sévère" sur l'impact de l'activité humaine sur la planète et un appel à l'action. "La prochaine décennie sera déterminante pour l'avenir de notre planète", ajoute le Premier ministre britannique, Boris Johnson.

10h56 : "Si nous unissons nos forces maintenant, nous pouvons éviter la catastrophe climatique. Mais comme le rapport d'aujourd'hui le dit clairement, il n'y a pas le temps d'attendre et pas de place pour les excuses".

10h56 : "[Le rapport du Giec] doit sonner le glas du charbon et des énergies fossiles, avant qu'ils ne détruisent la planète."


Le secrétaire général de l'ONU appelle les pays à "mettre un terme aux nouvelles explorations et production d'énergies fossiles et déplacer les subventions aux énergies fossiles vers les renouvelables", après la publication du rapport alarmant du Giec sur le dérèglement climatique.

10h43 : "[Le rapport] ne nous dit pas quoi faire. Il nous revient d'être courageux et de prendre des décisions sur la base des preuves scientifiques qui figurent dans cette publication. Nous pouvons encore éviter les conséquences les plus graves [du dérèglement climatique] mais pas si nous continuons comme aujourd'hui, et pas en traitant cette crise comme une crise."

10h43 : La jeune militante écolo Greta Thunberg a rapidement réagi sur Twitter à la publication du rapport du Giec. "Il ne contient pas vraiment de surprises, pointe-t-elle. Il souligne ce que nous savions déjà grâce à des milliers d'études et de rapports : nous faisons face à une urgence."

10h30 : Conséquence directe de cette hausse des températures, la fonte des glaces s’accélère. Les 14 niveaux les plus bas jamais enregistrés dans l’hémisphère nord correspondent aux 14 dernières années. Nous vous résumons, en infographies, comment le climat a déjà changé depuis la première alerte des scientifiques il y a 30 ans.

(NOE BAUDUIN / FRANCEINFO)

10h27 : Les températures elles aussi sont en hausse, et cette augmentation s’est même nettement accélérée ces 10 dernières années. La hausse atteint déjà +1°C.

(NOE BAUDUIN / FRANCEINFO)

10h25 : Le premier volet du sixième rapport du Giec a été publié il y a quelques minutes. Trente ans après la première publication du comité d'experts de l'ONU, la situation climatique s’est déjà largement dégradée. Les émissions de CO2, première cause du réchauffement climatique, continuent d’augmenter, comme le montre cette infographie de notre journaliste Noé Bauduin. La COP21 alertait pourtant sur l’importance d’enclencher une baisse immédiate afin de limiter la hausse des températures à +1,5°C.

(NOE BAUDUIN / FRANCEINFO)

10h07 : Et tout ceci, c'est une affirmation "indiscutable", est dû à l'influence humaine. "Les activités humaines affectent toutes les composantes du système climatique, certaines d'entre elles réagissant pendant des décennies et des siècles", alertent les experts du Giec. Je vous invite, pour en savoir plus, à lire notre article.

10h07 : Ce rapport évoque ensuite les conséquences de ce changement climatique express. Le niveau des mers, par exemple, a augmenté de 20 centimètres depuis 1900. Le rapport cite également les phénomènes météorologiques extrêmes qui se multiplient et s'intensifient, comme on le voit en ce moment, notamment en Grèce.

Les forêts brûlent à Gouves (Grèce), conséquence de la "pire canicule" dans le pays en plus de trente ans, le 8 août 2021. (ANGELOS TZORTZINIS / AFP) (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)